LE BILLARD AU FÉMININ : INTERVIEW DE DEUX JOUEUSES EN ENTREPRISE

Le vendredi 8 mars, c’est la journée de la femme ! A Berlin, il paraît que c’est voté : c’est devenu un jour férié ! En tant que femme, je trouve l’idée géniale ! Pas vous ? Du coup, j’ai eu envie de vous proposer une nouveauté !
Et j’ai trouvé ! Les 9 et 10 mars, la fédération française de billard propose un week-end dédié à la découverte du billard :”Le billard au féminin”. Seule, en famille ou entre amis, venez découvrir le billard : un sport qui demande attention, concentration et précision. En attendant, j’ai rencontré Anne-Justine et Sara, deux joueuses de billard en entreprise qui nous expliquent pourquoi elles pratiquent régulièrement.

Bonjour Anne-Justine, bonjour Sara, on aimerait vous connaître ! Pouvez-vous vous présenter ?

Anne-JustineJ’ai 25 ans, je suis chef de projet digital dans une entreprise à Villeneuve d’Ascq, dans le Nord. Je pratique plusieurs sports : la boxe française, le foot en salle, le squash. Je suis curieuse alors je teste plein de sports.

 

Sara : J’ai 31 ans, je travaille dans l’équipe contenu et notamment pour une application qui s’occupe de la communication client. Pour ma part, j’ai essayé beaucoup de sports. Je faisais du jogging et de la danse. Mon prochain projet : reprendre l’équitation. En ce moment, je pratique le billard et le badminton.

Billard au féminin en entreprise

Comment le billard est entré dans votre vie ?

Anne-Justine : Tout à fait par hasard, lorsqu’une table de billard a été installée sur mon lieu de travail.J’ai testé et j’y ai pris goût.

Je n’avais quasiment jamais pratiqué. Sauf, de temps en temps, en repas de famille car mon oncle avait une table de billard chez lui. Il m’est aussi arrivée d’aller jouer dans des bars mais rarement.

 

Sara : Également par hasard ! Au départ, j’étais un peu hésitante car à chaque pause, la table de billard était prise d’assaut par les garçons. J’avais vraiment envie de jouer et d’apporter une touche féminine et lorsque la table s’est libérée, je me suis dit : ok, il n’y a personne, alors c’est maintenant ! C’est important pour moi de valoriser les femmes. Cela doit, d’ailleurs venir de mon côté féministe ! Et le billard est l’occasion pour moi de le faire tout en y prenant du plaisir.

À quelle(s) occasion(s) jouez-vous au billard ?

Anne-Justine : Sur ma pause déjeuner, en fin de journée ou quand on a besoin d’une petite pause avec un(e) collègue. On se change les idées et ça nous permet d’être plus efficace ensuite.

 

Sara : Même chose pour moi. Je joue au moment des pauses que je m’accorde. En plus, c’est un peu ma parenthèse détente de la journée !

 

Billard au féminin en entreprise

Pourquoi jouer au billard vous plait ?

Anne-Justine : Le billard m’aère l’esprit. Je me concentre vraiment sur le jeu et les trajectoires. Cela me force à me couper du boulot. Ce que je trouve cool aussi, c’est qu’il y a énormément d’échanges autour du billard : on observe et parfois on donne des conseils. Il y a un esprit communautaire que j’aime beaucoup !

Enfin, on prend le temps de se poser pour réfléchir et anticiper le coup d’après. Au niveau stratégique, c’est vraiment très intéressant !

 

Sara : Si je dois résumer ça en deux mots ça serait : plaisir et challenge !

“Plaisir” pour le plaisir de jouer, d'apprendre, et de partager.

“Challenge” vis-à-vis des hommes et de ce que le billard peut représenter ! (rires). J’ai longtemps perçu le billard comme un sport d’hommes (de machos devrai-je dire...) puisque c’est ainsi qu’il a toujours été véhiculé par les médias : un passe temps joué dans des clubs de gentlemen, ou encore par des gangsters dans les arrière-salles. J’ai fini par comprendre que le billard est juste victime de sa réputation et qu’il est avant tout un sport exigeant maîtrise et précision.

Est-ce que vous jouez un peu plus à l’extérieur maintenant ?

Anne-Justine : Oui, ça m’arrive. C’est maintenant moi qui propose d’aller dans des salles commerciales pour jouer au billard. Souvent je n’arrive pas à bien réaliser ce que je prévois, car dès qu’il y a trop de monde autour de moi, je panique mais c’est pas grave parce que j’y joue pour me vider la tête et passer un bon moment.

 

Sara: J'aimerais beaucoup ! Etant nouvelle dans la région, je n'ai pas encore eu l'occasion de faire le tour des clubs existants.

Billard au féminin en entreprise

Aimeriez-vous vous perfectionner ?

Anne-Justine : Je le prends vraiment pour du loisir mais j’avoue que si j’avais l'occasion de faire une session avec un pro, un coach de billard, ce serait cool ! Je serai partante pour faire une initiation ou un stage. Je m’attendrai à intégrer les bonnes bases et ça me ferait plaisir.  

 

Sara : Oui, sans hésitation ! J'ai tant à apprendre, et on m'a souvent répété qu'il fallait beaucoup pratiquer pour s'améliorer, et peaufiner sa technique. Les compétitions nous permettent de grandir et de nous surpasser.

A quel type de billard jouez-vous ?

Anne-Justine : Plutôt américain. Le plus populaire, je pense, par opportunité et parce que c’est très accessible.

 

Sara : Je sais qu'il existe plusieurs types de billard : le Billard français, l’anglais et le snooker, Cependant, je joue exclusivement au billard Américain. À mes yeux, il reste le plus attrayant, le plus accessible, le plus populaire aussi, et semble facile à jouer.

 

Et les autres ?

Anne-Justine : Le billard français ne m’attire pas plus que ça à la base. Mais, pourquoi pas, je ne me ferme aucune porte. Demain, si on me propose de faire une partie de billard français, et bien oui, j’y vais ! Je n’ai aucun frein !

 

Sara : Oui, j'aimerai beaucoup découvrir et apprendre les autres jeux. Chaque pratique a ses propres règles. C’est très intéressant !

Le billard et les hommes, ça vous inspire quoi ?

Anne-Justine : Il se trouve que je fais des sports qui sont très genrés donc je suis souvent confrontée aux jugements et aux remarques, sur tous les sports que je pratique. Je trouve que c’est un truc qui colle à la peau du billard, comme d’autres sports d'ailleurs. Avec le temps, je m’en fiche de ce que les gens pensent. Si je suis attirée par un sport et que j’ai envie de le pratiquer et bien, c’est mon droit. Du coup, j’avoue, je ne me pose pas la question. Après effectivement, il y a davantage, pour le moment, de pratiquants que de pratiquantes. Avoir le billard au boulot, ça ouvre les esprits ! Cela permet de démystifier ce sport et de montrer que le billard est accessible à tout le monde, femmes et enfants. Je pense que c’est un super sport pour les enfants en terme de réflexion, de précision, de concentration. C’est top !

Sara : Ah ! La question que j’attendais ! Personnellement, (et je pense que beaucoup partageront sans doute mon avis) en dépit du fait que les femmes aient investi les différentes disciplines sportives, même celles dites "viriles" je trouve que le billard fait partie de ces sports pour lequel la gent féminine est encore mal représentée. Je pense qu’il y a plusieurs causes :

La première, celle qui me révolte le plus, est l’image de la femme comme objet de figuration. La deuxième est que les hommes n’encouragent pas, voire découragent, les femmes avec des propos qui sous-entendent que les femmes sont moins compétentes, moins précises et moins stratèges. C’est complètement faux !

Billard au féminin en entreprise

Un conseil à donner aux femmes qui aimeraient se lancer ?

Anne-Justine : C’est vrai, j’ai constaté que certaines femmes n’osent pas jouer par peur du regard des autres sur leur niveau ou sur la posture qu’implique le sport billard. Mais finalement, quand on y joue, on n’y pense plus. En tout cas, je leur dirai qu’on n’a pas moins de capacité à se concentrer ou à être précise que les hommes, et que du coup, on peut tout autant faire du billard qu’eux. Nous aussi, on a le droit de sortir, boire un verre et jouer au billard ou aux fléchettes !!

C’est complètement mixte ! Quand je joue, je ne remarque aucune différence de jeu entre les hommes et les femmes. Une femme peut jouer avec force et un homme peut jouer avec finesse et réciproquement. Je n’ai pas identifié de mode de jeu spécifiquement féminin ou masculin.

 

Sara : Mesdames, osez ! Personne d'autre ne le fera pour vous ! Il faut continuer à bousculer les codes et les habitudes... La féminisation du billard implique la révolution de certaines mentalités réfractaires.

Savez-vous qu’il y a un week-end “Billard au féminin” organisé par la Fédération Française de Billard les 9 et 10 mars ? Pensez-vous y aller ?

Anne-Justine : Non, je n’avais pas eu connaissance de cet événement. Mais je trouve que c’est une super initiative pour développer le billard féminin. Le 9 mars, je soutiendrai ma meilleure amie ! Elle fait le semi-marathon de Paris. Mais le dimanche, je suis libre alors pourquoi pas y aller !

 

Sara : Je ne le savais pas non plus. Et il est fort possible que j’y aille ! Je trouve que c’est une très belle opportunité pour les femmes !

Merci à Anne-Justine et Sara pour leur témoignage. Nous les femmes, on peut jouer au billard. En fait, on peut faire tout ce qu’on a envie. Alors, on vous attend les 9 et 10 mars dans les clubs de billard pour le week-end du “billard au féminin”. Envie de partager vos idées, envie de nous dire que vous allez y participer? N’hésitez pas à nous laisser vos commentaires !

 

Signature Julie

JULIE

Equipe Communication, Sport Billard

Coach sportive passionnée de fitness cardio, de pilates et de nutrition. Maman de deux petits garçons, comment dire ? ... super actifs !
Le billard pour moi ? un super sport pour les enfants, un chouette moment en famille et un nouveau défi : Obtenir le billard de bronze ;)

CEUX QUI ONT LU CET ARTICLE ONT AUSSI AIMÉ

Conseil
Billard au féminin : magali et maria
Le 9-10 mars, on célèbre le billard au féminin. Le but ? Dynamiser la pratique féminine de ce sport ! Mais comment donner envie aux femmes de s’y mettre ? Cette semaine on vous propose de partir à la rencontre de Magali (11 fois championne d’Europe) et sa fille.
Conseil
billard
Le billard bien une amélioration de la condition psychique, favorise le développement de relations sociales et compte bien nombre de compétitions. On vous donne 4 bonnes raisons qui font que le billard, c'est bien du sport.
Conseil
billard
Qu’on le voit comme un sport, une passion, un loisir… ou tout ça à la fois, certains faits restent indéniables : le billard procure un certain nombre de bienfaits. Bon pour le corps, bon pour l’esprit… On vous dit tout !

Commentaires utilisateurs

Soyez le premier à déposer un commentaire.

Déposer un commentaire
HAUT DE PAGE