RANDONNER AVEC DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP

Romain, référent au sein de l'association UMEN, organise des randonnées avec des personnes valides et des personnes en situation de handicap. Retrouvez dans cet article son interview !
Créée près de Toulouse, l'association UMEN (Univers Montagne Esprit Nature) a pour but de permettre au plus grand nombre l’accès aux milieux ruraux et montagnards. Mixité, solidarité et partage sont au cœur de leurs activités.
Umen_association_handicap_randonnee_humain

Bonjour Romain ! Pouvez-vous nous présenter l'association UMEN ?

L'association UMEN a été créée en 2001 dans le bassin toulousain par un Accompagnateur de Moyenne Montagne avec pour but de rendre accessible la montagne et la campagne à tous, en partageant la découverte de sites naturels entre personnes en situation de handicap et personnes valides.

A quels types de publics l’association s’adresse-t-elle ?

L'association s'adresse à deux publics différents au travers de deux pôles:

- Le pôle MONTAGNE PARTAGÉE s’adresse à tous les passionnés de montagne et de nature, qu’ils soient valides ou atteints d’un handicap moteur ou sensoriel, pour pratiquer la randonnée pédestre avec Joëlette, la rando en raquettes à neige adaptée et le fauteuil-ski pour descendre des pistes en duo.

- Le pôle LOISIRS ADAPTÉS organise des week­ends et des séjours pour des personnes présentant une déficience intellectuelle. On y partage des balades et des activités de pleine nature, en petit groupe, encadrés par un éducateur et des animateurs.

randonnée_joelette_handicap_handisport_umen_association_accompagnement_nature_partage

Concernant la randonnée pédestre avec Joëlette, pouvez-vous nous en dire plus sur la logistique ?

Il faut 3 à 4 personnes valides pour transporter une personne handicapée en Joëlette. Une personne, appelée la mule, tracte et informe des obstacles. Ce rôle demande de la force mais aussi de l’anticipation et de la communication. Il s’agit d’être bien coordonné avec le reste de l’équipe. Une deuxième personne est placée à l’arrière, il s’agit du pilote, dont le rôle est d’assurer l’équilibre de la Joëlette. Deux  personnes sont placées sur les côtés, ce sont les parades. Leur rôle est d’assurer la sécurité, d’alléger le poids et d’accompagner l’équipage.

En moyenne, une sortie est composée de 3 personnes en Joëlette, d'une personne handicapée marchante et des accompagnateurs, soit 19 personnes au total.

Bref, une organisation qui ne laisse pas de place à l’improvisation !

Quels types de sorties organisez-vous ?

Les sorties peuvent être à la journée ou sur plusieurs jours, pouvant aller jusqu’à une semaine. Il peut s’agir de randonnées en itinérance avec un hébergement différent tous les soirs, ou en étoile avec un hébergement fixe. Ces sorties demandent beaucoup de préparation, surtout lors des sorties sur plusieurs jours lorsque les participants sont hébergés en camping, voire même en bivouac.

Il faut savoir qu’en moyenne on fait deux fois moins de dénivelé et de distance en Joëlette que ce que l’on ferait à pieds, pour le même “ressenti”. En moyenne, les journées de rando durent 4 heures, soit une dizaine de kilomètres avec 200 à 400 mètres de dénivelé positif.

On contente à la fois le randonneur actif en bonne condition physique, mais aussi l’ultra traileur qui cherche du challenge en tirant la Joëlette, et la personne qui veut simplement randonner à son rythme.

randonnée_joelette_handicap_handisport_umen_association_accompagnement_nature_partage

Selon vous, qu’est-ce que la randonnée apporte de plus par rapport à un autre handisport ?

Au sein d’UMEN, la randonnée permet de faire découvrir aux personnes handicapées des milieux naturels ou patrimoniaux auxquels ils n’ont malheureusement pas toujours accès. Et cela sans dénaturer les lieux.

Les parcours que nous organisons conviennent à tous. Cela permet à des personnes de niveaux physiques différents de faire la même randonnée. C'est aussi l'occasion de faire se rencontrer des gens qui ne se se seraient pas rencontrés dans leurs pratiques individuelles.

Témoignage de Claire, salariée de UMEN et randonneuse

"Sur mon temps de loisirs, je participe de temps en temps aux sorties randonnées partagées de UMEN. C’est toujours un plaisir de sortir, de « sentir » la nature de près et de rencontrer des gens passionnés. Chaque rando est un moment extraordinaire de convivialité et de partage.
Mon handicap est lourd à porter au quotidien car j’ai des douleurs musculaires et mes mouvements ne sont pas très coordonnés. Partir avec UMEN c’est oublier la contrainte du fauteuil : avec la joëlette et le groupe, on passe dans des endroits insolites.  Dormir sous une tente, manger sans table devient possible et presque facile !
Quand je reviens d'une sortie UMEN, j'ai la pêche pour quelques semaines ! Les sourires, les échanges, la découverte de chemins de rando me permettent de voir le positif dans mon quotidien."

Est-ce que tout le monde peut rejoindre l’association ?

L’association regroupe 300 adhérents dont seulement ¼ de personnes handicapées. Donc oui, tout le monde peut y trouver sa place quelque soit son niveau physique ! On vient avant tout partager des moments de convivialité dans une ambiance de pleine nature.

Concernant le public en situation de handicap, notre limite concerne les besoins médicaux et les besoins éducatifs des personnes. Par exemple, nous n’accueillons pas de personnes polyhandicapées (handicap moteur lourd + intellectuel) car les accompagnateurs sont des bénévoles.

Quant à l’accueil des personnes ayant une déficience intellectuelle, sur le pôle Loisirs Adaptés, nous avons une Monitrice éducatrice qui recrute et forme une équipe d'animateurs bénévoles issus du champ social ou médico-social et d’adhérents motivés.

randonnée_joelette_handicap_handisport_umen_association_accompagnement_nature_partage

Merci à Romain de nous avoir accordé du temps pour nous parler d'UMEN.  

Pour en savoir plus n'hésitez pas à aller voir leur site !

CEUX QUI ONT LU CET ARTICLE ONT AUSSI AIMÉ

Conseil
rando
Pratiquer un sport lorsqu’on est en situation de handicap ? Ca ressemble de l’extérieur à un parcours du combattant, mais dans les faits, rien d’impossible là dedans. Avec le temps, les fédérations se sont adaptées et proposent désormais des infrastructures accessibles aux personnes handicapées. Mais pourquoi est-il conseillé de faire du sport quand on est handicapé ? Et vers quel sport faut-il se tourner selon son handicap ? Tour d’horizon des activités dispensées.

Commentaires utilisateurs

5 / 5 1 commentaire
Répartition des notes

Chez Decathlon, les avis sont fiables.

  • 19 août 2019

    Une expérience unique à vivre.
    Certes un engagement mais surtout du plaisir partagé

HAUT DE PAGE