Franchir un obstacle latéral

FRANCHIR UN OBSTACLE LATÉRAL

Prochain challenge : passer les obstacles latéraux en VTT.

EN VTT, IL EST GÉNÉRALEMENT PLUS AISÉ DE FRANCHIR UN OBSTACLE QUI SE PRÉSENTE PERPENDICULAIREMENT À VOS ROUES.

Il existe pourtant des situations où votre trajectoire ou l’espace disponible vous obligent à réaliser un franchissement latéral. Je vous propose de découvrir la méthode schématique du mouvement que doivent effectuer vos roues pour franchir un obstacle latéral.

number-1

AVANT L’OBSTACLE : LA PHASE PRÉPARATOIRE

Cette étape vise à réunir les conditions optimales de franchissement de l’obstacle sur votre parcours VTT. À l’approche de votre obstacle, réduisez votre vitesse et adoptez un braquet qui vous permet de relancer en fin de franchissement.

Fléchissez les bras, décollez les fesses et portez le buste légèrement sur l’avant. Cela vous permet également de transférer très rapidement votre poids vers l’arrière ou vers l’avant de votre monture comme dans la seconde étape de ce franchissement.

Positionnez la manivelle de votre pied opposé à l’obstacle à franchir en position haute et en avant. Si votre obstacle se situe à gauche, vous devez avoir le pied droit en position haute et inversement.

Cette phase préparatoire est d’ailleurs assez proche de celle nécessaire pour réaliser un bon wheeling.

Enfin, portez votre regard et orientez vos épaules du côté de l’obstacle à franchir sans tourner le guidon.

number-2

ÉTAPE 1 : LE FRANCHISSEMENT DE LA ROUE AVANT

Vous êtes prêt à décoller la roue avant et à la placer sur le haut de l’obstacle. Opérez alors une extension vers le haut et en arrière tout en décalant vos épaules vers le côté de la difficulté à franchir.

Le guidon doit rester droit et perpendiculaire à l’axe formé par le cadre et les roues et ne doit donc tourner ni d’un côté ni de l’autre.

La roue avant se soulève déjà, amplifiez ce mouvement en pressant fortement la pédale positionnée en haut pendant la première étape.

Portez votre regard après l’obstacle, conservez votre guidon dans l’axe et posez la roue avant sur une surface stable et sans obstacle. Vous devez prendre appui sur cette roue lors de la phase suivante.

number-3

ÉTAPE 2 : LE FRANCHISSEMENT DE LA ROUE ARRIÈRE

Lorsque vous réalisez cette étape, le vélo doit avoir une vitesse pratiquement nulle. Basculez maintenant les épaules au-dessus du cintre et le bassin vers l’avant et le haut. Vous transférez ainsi le poids de votre corps de l’arrière vers l’avant de votre velo.

Actionnez le frein avant pour vous aider à effectuer la rotation de votre vélo autour de la direction. N’oubliez pas de « griffer » les pédales, particulièrement si vous avez des pédales plates afin d’accompagner le déplacement de votre roue arrière.

Alignez le bassin et les épaules afin de ramener la roue arrière dans le même axe que la roue avant.

number-4

LE RETOUR À L’ÉQUILIBRE

Posez désormais la roue arrière sur le sol pour retrouver votre équilibre et repartir de l’avant. Les deux roues toujours alignées, poussez le cintre vers l’avant et reprenez le pédalage et le cours de votre sortie.

Vous avez vaincu avec succès ce franchissement délicat ? Vous rencontrez d’autres difficultés ? N’hésitez pas à partager avec nous vos expériences.

Commentaires utilisateurs

Soyez le premier à déposer un commentaire.

Déposer un commentaire
HAUT DE PAGE