COMMENT ENTRETENIR SON MATÉRIEL D'ÉQUITATION EN CUIR?

Le cuir est fortement sollicité pendant une séance de travail en particulier les zones en contact direct avec la sueur du cheval comme la sangle, le filet. ll est donc recommandé de le  nettoyer après chaque utilisation afin de conserver un matériel de qualité (souple et hydraté). 

entretien du cuir

L’ENTRETIEN AU QUOTIDIEN

1ère étape avant de nous lancer de le nettoyage : vous pouvez passer un coup de brosse (plutôt douce pour ne pas abîmer le cuir) afin de retirer le sable, la boue ou les poils de votre matériel. 

Avant de nettoyer votre matériel d'équitation, pensez à bien détacher la sangle, les étrivières et à démonter votre filet. Puis appliquez du savon glycériné ou lait nettoyant.

Ces produits d'entretien conviennent parfaitement au nettoyage régulier et à l’hydratation du cuir et lui permettent d’en renforcer sa souplesse.
Le savon glycériné se décline sous forme de spray (déjà dilué) ou sous forme de pain.
Après chaque utilisation de votre matériel, pensez à le nettoyer à l’aide d’une éponge humide sans nécessairement faire mousser le savon. Vous n’avez pas besoin de le rincer, il vous suffit de le laisser sécher à température ambiante à l’abri du soleil.
Si votre matériel d'équitation est déjà suffisamment souple, préférez le savon au lait.
 

Astuce : le savon glycériné usé se casse facilement et devient difficile à prendre en main. Vous pouvez faire fondre les morceaux de savon dans une casserole chauffée au bain-marie. Une fois le savon devenu liquide, il vous suffit de le mettre dans une barquette (de beurre par exemple) pour former un bloc homogène et retrouver sa forme d’origine.

 

ALLER EN PROFONDEUR : L’ENTRETIEN COMPLET DES CUIRS !

Pour un entretien complet, pensez à appliquer de la graisse au minimum une fois par mois (tout dépend de l’utilisation que vous faites de votre matériel d'équitation) sur un cuir nettoyé.

L’entretien complet des cuirs se déroule principalement en 3 grandes étapes :

 

Etape 1 - Je nettoie mon matériel

Pourquoi nettoyer avant de graisser ?
Le cuir est de la peau animale, tout comme la peau humaine, il est nécessaire de procéder au nettoyage du cuir pour en éliminer la saleté (poussière, terre…) et permettre ainsi aux corps gras de pénétrer le cuir et venir le nourrir en profondeur.

De quoi ai-je besoin et comment procéder ?
- La lotion dégraissante, elle est idéale pour les cuirs encrassés. Elle dégraisse et dissout la saleté. Pour un nettoyage en profondeur, prenez un chiffon doux et massez votre cuir.
Ou
- Le savon glycériné ou le lait nettoyant. A appliquer à l’aide d’une éponge humide sans nécessairement faire mousser le savon. Vous n’avez pas besoin de le rincer, il vous suffit de le laisser sécher à température ambiante à l’abri du soleil.

Attention, il est déconseillé d’utiliser du savon glycériné pour les cuirs à finition naturelle (aniline).

Astuce : Le savon de Marseille est aussi très efficace pour le nettoyage du cuir. Ce savon biologique riche en huiles (d’olive, de palme, de coprah) va permettre de décrasser efficacement votre cuir. Pour l’appliquer, il vous suffit d’humidifier une éponge avec de l’eau tiède et de masser votre cuir.

 

Etape 2 – J’hydrate le cuir en profondeur :

De quoi ai-je besoin et comment procéder ?
Cette étape concerne uniquement les cuirs secs, cassants, ou neufs.
L’huile est parfaite pour les cuirs secs et cassants. Elle permet de nourrir le cuir en profondeur afin de préserver son élasticité. Elle va également le protéger des abrasions extérieures (sable, poussière). Il est conseillé d’utiliser un pinceau, cela permet d’étaler l’huile plus facilement.

Pour votre sécurité, attention à ne pas l’appliquer sur votre siège de selle ni sur vos panneaux et doublures de sangle. Vous risqueriez d’avoir de mauvaises surprises : un pantalon sale et un siège glissant.

 

Etape 3 - J’hydrate en surface et je protège mes cuirs

De quoi ai-je besoin et comment procéder ?
La graisse est idéale pour l’entretien complet des cuirs. Elle va protéger votre cuir en surface.Pour bien nourrir votre cuir, pensez à bien le masser à l’aide d’un chiffon doux.

Attention à ne pas mettre trop d’huile ou de graisse, cela risquerait de rendre votre cuir « mou ». Quel que soit le corps gras que vous appliquez, veillez à bien enlever le surplus de graisse à l’aide d’un chiffon doux.

 

entretien du cuir

Il ne faut jamais faire sécher un cuir mouillé près d’une source de chaleur au risque de le déshydrater et de le rendre cassant. Si votre selle a pris l’eau lors d’une séance sous la pluie, veillez à la graisser pour la réhydrater en profondeur.
 

QUEL PRODUIT POUR QUEL CUIR ? 

Pour nettoyer le cuir, optez pour un SAVON POUR CUIR  type savon glycériné. Pour des cuirs très souples, saturés de graisse ou encrassés, préférez une LOTION dégraissante.

Pour hydrater et nourrir le cuir, il existe différents produits en fonction de l’état de votre matériel :

- Pour entretenir des cuirs secs, cassants ou neufs, tournez vous plutôt vers les HUILES qui hydrateront en profondeur tout en protégeant la matière.

- Sur des cuirs entretenus régulièrement, l’idéal est d’appliquer un BAUME ou une GRAISSE pour conserver la souplesse et apporter une bonne protection.

Il existe également des PRODUITS  2 EN 1 qui nettoient et hydratent le cuir en même temps. Ces produits sont recommandés pour un entretien très régulier des matières.

- Pour des cuirs plus délicats n’hésitez pas à utiliser un LAIT pour nettoyer et nourrir le cuir tout en douceur.  

Pour l’entretien de vos bottes ou de vos boots, préférez le cirage. Spécialement adapté pour cet usage, il recolore, nourrit, protège et fait briller le cuir lisse.

 

QUEL CONDITIONNEMENT ? 

Pour un nettoyage régulier, privilégiez le savon en pain ou en spray à utiliser avec une éponge humide. 

Pour des retouches ou un nettoyage rapide, les lingettes sont idéales. 

ENVIE DE DÉCOUVRIR D'AUTRES CONSEILS ? 

Conseil
entretien du cuir
Le cuir est fortement sollicité pendant une séance de travail en particulier les zones en contact direct avec la sueur du cheval comme la sangle, le filet. ll est donc recommandé de le nettoyer après chaque utilisation afin de conserver un matériel de qualité (souple et hydraté). C’est le « b.a.-ba » de l’entretien.
Conseil
Débuter l’équitation ne nécessite pas forcément d’investir dans l’équipement propre au cheval. Votre centre équestre doit être en mesure de fournir le matériel de pansage et l’équipement nécessaire pour monter à cheval : tapis, selle, bridon, … La tenue du cavalier est très spécifique. Elle est nécessaire pour le confort et la sécurité du cavalier lors de sa pratique. Elle est composée d’équipements incontournables :

Commentaires utilisateurs

Soyez le premier à déposer un commentaire.

Déposer un commentaire
HAUT DE PAGE