ENDURANCE, MOTRICITÉ… QU’APPORTE LE SPORT AUX ENFANTS ?

Pas de doute, le sport représente une activité clef dans le développement moteur de l’enfant (l’UNICEF parle même de “rôle capital du sport et des jeux physiques dans la vie des enfants”). Avec le vélo, il s’agira en plus d’apprendre à coordonner le haut et le bas du corps et gérer son équilibre tout en observant son environnement… ça en fait des choses à faire pour un jeune enfant ! Bonne nouvelle : tous ces efforts ne seront pas vains…

number 1

Construire son intelligence

“L’intelligence de l’enfant se construit autour de la motricité. On parle du développement sensori-moteur de l’enfant » explique Karine Roulin, psychomotricienne. En d’autres termes, c’est par l’expérience du corps que l’enfant construit son intelligence.
“On voit une maturation neurologique jusque 7 ans, donc tout ce que l’enfant peut expérimenter avant va forcément induire des choses au niveau de ses connaissances, de sa construction intellectuelle et psychique…” Donc plus l’enfant teste ses possibilités physiques, meilleure sera la connaissance de ses capacités, et sa confiance en lui…

number 2

Développer ses muscles

L’activité physique favorisera, mécaniquement, un développement harmonieux du corps… si tant est que votre enfant opte pour un sport dit “bilatéral” !
“Pour qu’un corps se tienne droit, il faut un squelette et des muscles. Des muscles qui, idéalement, doivent être développés de façon bilatérale, c’est à dire équilibrée”, explique Grégory Dupas, ostéopathe/posturologue. Ainsi, le tennis ou le golf, en ne faisant essentiellement travailler qu’un côté du corps sera unilatéral. En revanche la course à pied ou le vélo seront considérés comme bilatéraux. Le vélo présentant en plus l’avantage de limiter les à-coups sur les articulations….

number 3

Apprendre à se sociabiliser

Si un sport collectif apprendra à l’enfant le respect des règles et des autres joueurs sur le terrain, un sport individuel pourra être utile pour canaliser son énergie. Quel que soit le sport choisi, l’enfant pourra y libérer son excitation, voire son irritabilité, évacuer les tensions quotidiennes… Quoi qu’il en soit, la règle essentielle à retenir est de limiter les activités intenses et de respecter le corps de l’enfant. “C’est plus l’activité physique que la compétition qui importe rappelle Grégory Dupas.
Et comme pour les adultes, il faut respecter les trois temps de l’activité physique : l’échauffement, l’activité elle-même et les étirements. Et ça, pour préserver le capital santé de l’enfant !”

Et pour convaincre l’enfant de l’importance de l’activité physique, rappelez-vous que la preuve par l’exemple reste encore le moyen le plus efficace…

Berangere Decathlon
Bérangère

Vélotaffeuse avertie. Runneuse en progression. Triathlète qui s’accroche. Apprentie yogi.
Kids friendly.

#TeamDecath

CES CONSEILS POURRAIENT VOUS INTÉRESSER

Conseil
Du vélo enfant premier âge au vélo pour les enfants de douze ans et plus, choisir un vélo enfant implique de concilier équilibre, apprentissage, taille, sécurité et confort.
Conseil
Quelle taille de vélo pour son enfant ?
La taille du vélo est déterminée par celle de votre enfant ainsi que par son âge. Afin de faciliter son apprentissage et son épanouissement lors de vos balades en famille, il est primordial que votre enfant évolue sur un vélo à sa taille.
Conseil
Vous portez votre enfant sur un siège-bébé  ? Votre petit sportif se déplace tout seul sur son deux-roues  ? Le casque vélo pour enfant est obligatoire pour les passagers comme pour les conducteurs  !
Conseil
L’apprentissage du vélo pour enfant passe par différentes phases: la maîtrise de l’équilibre, le pédalage et le freinage. L’enfant ne peut pas assimiler toutes ces étapes en même temps et l’équilibre est évidemment la première chose à acquérir.
Conseil
 LA DRAISIENNE, UN APPRENTISSAGE DU VÉLO ADAPTÉ À L'ENFANT
Votre enfant sait marcher ? Parfait, il va pouvoir faire du vélo ! Enfin presque… La première étape, ce sera à vous de la franchir : draisienne ou tricycle ? Que choisir entre un vélo sans pédales et un vélo à trois roues ?
Conseil
Vous avez envie de vous mettre au vélo ville ? Seul (petit problème) : vous habitez loin de vos destinations préférées ou de votre lieu de travail ? Découvrez comment combiner le vélo et les autres modes de transport urbains. Il est tout à fait possible de faire une partie de vos trajets à vélo et le reste en voiture, train, tramway, métro ou bus !

Commentaires utilisateurs

Soyez le premier à déposer un commentaire.

Déposer un commentaire
HAUT DE PAGE