SPORT ET GROSSESSE

Quel sport pendant la grossesse ? Et après ? Dans ce dossier, il sera question de périnée, de rééducation, de sports conseillés et d'autres... moins recommandés (les sports de combats, vraiment, c’est une bonne idée ?).

Alors, qu'est-ce qu'on fait comme sport, et à quel moment ? Coachs sportifs, sages-femmes et nutritionnistes ont répondu à nos questions.

Après, c'est à vous de jouer (ou pas d'ailleurs) !

Enceinte, difficile de continuer le sport comme on l'entendait avant. plus vite essoufflée, (non, vraiment, cette volée de marches était déjà si haute avant ?), moins mobile à mesure que la grossesse avance (et on ne parle pas seulement de prise de poids), mais, surtout, plus attentive au moindre de ses mouvements... On se demande vite quel sport est fait pour nous. Et après, ca ne s'arrange pas : on n'en finit plus d'entendre parler de son périnée !

ALORS, FAIRE DU SPORT ENCEINTE, ON SE LANCE OU PAS ?

QUELS SPORTS PENDANT LA GROSSESSE ? ET APRES ?

 

Vous ne devez prendre la décision de faire où de ne pas faire d’exercice physique qu’après avoir reçu un avis de votre médecin, un avis médical qualifié sur la question.

Et ne forcez jamais. Et si vous ne sentez pas un exercice, un mouvement, un rythme... faites une pause !

Conseil
teaser_yoga_prenatal
Le yoga prénatal est conçu pour aider les femmes enceintes à entretenir une bonne santé physique et émotionnelle tout au long de leur grossesse, et au-delà.
Conseil
course_a_pied_et_grossesse
De prime abord, on a bel et bien l’impression que grossesse et running n’ont pas grand chose à faire ensemble. Pourtant, certaines futures mamans continuent de courir durant les premiers mois de leur grossesse et en tirent de nombreux bienfaits. Mais jusqu’à quel mois de grossesse peut-on courir et comment reprendre après l’arrivée de bébé ?
Conseil
Pratiquer la marche sportive pendant la grossesse
Vous êtes enceinte, vous vous portez à merveille et vous cherchez un sport à faire pendant la grossesse ? Privilégiez une activité physique douce et endurante, telle que la marche sportive : parfaite pour accompagner les changements de votre corps ! Voici quelques conseils pour profiter de votre grossesse tout en marchant…
Conseil
pilates et grossesse
Vous attendez un heureux évènement et pour vous, pas question de ne pas faire de sport pendant neuf mois ? Pas de panique : faire du sport pendant la grossesse, c’est permis ! A condition de doser son effort et de respecter certaines règles de précaution. Il va falloir apprendre à changer vos habitudes et à adapter vos activités pour éviter de prendre des risques inutiles pour bébé. Suivez nos conseils pour faire le bon choix.
Conseil
Ce n’est pas parce que vous attendez un heureux événement qu’il faut faire une croix sur l’activité physique. Au contraire même : faire du sport, à une intensité modérée et en adaptant les disciplines pratiquées, est conseillé aux femmes enceintes.
Conseil
natation et grossesse
S’il est parfaitement possible de continuer à pratiquer une activité physique durant la grossesse, il faut en revanche éviter les mouvements brusques et les sports susceptibles d’entraîner des chocs. Si vous parvenez à vous retenir de faire la bombe au beau milieu du grand bassin, la natation est une discipline parfaitement adaptée à vos besoins, à vous, future maman !
Conseil
sport post accouchement
Ça y'est, c'est fait ! Bébé est arrivé et, avec lui, son lot de chambardement. De chambardements heureux, bien entendu. L'autre bonne nouvelle, c'est que vous allez pouvoir vous réapproprier votre corps. Alors oui, mais quand ? Comment ? Et comment s'organiser avec bébé ? On vous aide à y voir plus clair...

SPORT ET GROSSESSE EN BREF

On retiendra cette bonne nouvelle : il y des activités autorisées pour les femmes enceintes ! Rien de tel que la marche en extérieur pour un bon bol d’air (et la circulation sanguine), la natation ou l’aquagym pour le cardio en douceur, le vélo « d’appartement » pour tonifier (relativement) son corps et travailler son souffle.

Ces activités sont sans risque pendant la grossesse si elles sont pratiquées avec modération. Les adeptes de la course à pied pourront continuer leur entraînement jusqu’au cinquième mois de grossesse, à condition de le faire sur sol plat et à allure modérée.

Au cours du dernier trimestre, le corps d’une femme enceinte est davantage exposé à des blessures articulaires et ligamentaires.

Pour prévenir ces accidents : diminuez les mouvements avec extension marquée, privilégiez les activités où il n’y a pas de risque d’entorse (tapis ou vélo d’appartement plutôt que une promenade dans les bois), réduisez le poids des charges soulevés pour les exercices de musculation.

 

sport et grossesse

N’oubliez pas de considérer la grossesse comme une activité physique à part entière !

La bonne nouvelle, c’est qu’il est quand même recommandé de poursuivre une activité physique lorsque l’on attend bébé. S’il n’y a pas de contre-indications, les futures mamans peuvent encore courir jusqu’au 4e mois de grossesse environ, sans forcer et surtout en restant à l’écoute de leur corps. Parce que l’important est là : il faut être attentive à la transformation qui s’opère et ne pas forcer.

En bref, durant cette période, ne recherchez pas la performance, mais votre bien-être. Le sport doit être associé au plaisir et moins à l’effort physique qu’auparavant. Ne recherchez pas, durant ces quelques mois, à vous dépasser.

 

Le but est bien de pratiquer une activité physique douce et courte, et bien entourée ! Si vous êtes motivée et/ou curieuse, votre clinique ou hôpital propose peut être des programmes d’accompagnement sportif adapté pendant la grossesse. Si vous êtes déjà sportive, vous n’y apprendrez peut-être rien que vous ne connaissiez déjà, mais vous serez entourée, accompagnée par des professionnels, ce qui peut être rassurant pendant une grossesse.

Et il vous reste du choix en termes de disciplines à pratiquer en attendant l’arrivée de bébé : la marche, le yoga, le pilates et autres gymnastiques douces, la natation, le vélo ou la trottinette sur du plat, et autres sports qui jouent davantage sur l’adresse que sur une importante sollicitation corporelle.

Votre grossesse, c’est peut-être l’occasion de découvrir le tir à l’arc, les fléchettes ou les quilles ! Le seul impératif est de modérer votre rythme, de ne pas forcer et d’être attentive aux éventuelle contractions que vous pourriez ressentir au niveau du ventre. Continuer à pratiquer une activité sportive durant sa grossesse est même conseillé : c’est bon pour tout un tas de choses, physiques et moral !

Et après la grossesse ?

Pour retrouver un peu de souffle et de condition, mieux vaut commencer par des activités douces : marche, natation, vélo… pour la dépense physique et le cardio, gymnastique douce pour la souplesse et le maintien.

Les mêmes que pendant la grossesse en fait ! Il faut éviter les activités qui peuvent entraîner des chocs et re-solliciter petit à petit des groupes musculaires et des tendons qui ont été un peu mis en veille.

Et puis, retravailler le cardio doucement pour reprendre de la condition physique et du souffle. Tout cela se fait progressivement.

Ensuite, on passera à l'étape suivante : faire du sport avec bébé !

Commentaires utilisateurs

Soyez le premier à déposer un commentaire.

Déposer un commentaire
HAUT DE PAGE