DÉCOUVRIR LE VÉLO ENFANT : LE PLAISIR DE ROULER VERSION MINI    

Votre petit réclame déjà à faire comme les grands et à rouler ? L’appel du 2 roues n’a pas d’âge et demande juste quelques précautions ! Suivez notre guide du parfait petit cycliste.

 

En été comme en hiver, les beaux jours sont toujours l’occasion d’une balade en famille à vélo. Très vite, le siège bébé ne suffit plus à votre bambin qui veut participer activement. Mais à partir de quel âge et avec quel équipement ? Quelles sont les bons gestes et les bonnes méthodes pour bien lui apprendre à rouler ? On vous aide à y voir plus clair pour faire découvrir la petite reine à vos tout-petits.

 

 

 

 

number 1

QU’EST-CE QUE LE VÉLO ENFANT ?

Petit cadre, petites roues, petite selle, petites pédales… Le vélo enfant est adapté à la morphologie des tout-petits et disposent d’équipements spécifiques qui rendent l’utilisation facile et intuitive.
Vous pouvez même initier votre enfant à la draisienne dès qu’il sait marcher ou vers l’âge de 2 ans, son apprentissage du vélo n’en sera que facilité.

Chez DECATHLON nous prenons un soin tout particulier pour vous apporter des vélos enfants pratiques, confortable, ludique et plaisants pour vos petits bouts.

Pour quoi faire ?
En tant que bon parent, vous ne jetterez pas votre enfant directement dans une descente type Enduro…. non.
Avant de se lancer (bien plus tard) dans ce genre d’activités plus intensives, il doit simplement apprendre à rouler avec son vélo enfant.

C’est une étape indispensable dans sa vie alors faites rimer apprentissage avec plaisir.

 

number

Y A T’IL DES RÈGLES À RESPECTER ?

Chaque enfant est différent. Certains apprennent plus vite que d’autres.

 

Avant de devenir un VTTiste passionné, la peur du déséquilibre était totale. Il m’a fallu plus de 7 ans avant de rouler sans les roulettes et prendre mon envol. Depuis, quelques milliers de kilomètres ont été avalés à travers les chemins et le VTT m’accompagne partout.

 

Moralité : respectez le rythme d’apprentissage de votre enfant.

 

Avant de vous lancer avec lui sur la route, pensez à faire de la reconnaissance à pieds pour sensibiliser votre enfant aux dangers de la route.

 

Une fois les bases bien acquises, accompagnez-le faire ses premiers tours de roue sur route. Jusqu’à l’âge de 8 ans il est autorisé à rouler à faible allure sur les trottoirs. Autrement les villes offrent toujours plus de pistes balisées comme des pistes cyclables. Profitez-en !

 

 

number

LES BIENFAITS

Vous vous souvenez de vos tout débuts ? Quand pédaler, tourner et freiner en même temps était trop compliqué et vous a (peut-être) amené à la chute ? Des gestes pourtant devenu instinctifs aujourd’hui. Et bien le vélo pour enfant est un excellent moyen pour développer sa coordination psychomotrice.

 

Grande étape dans la vie d’un enfant : le retrait des roulettes ! A ce moment, l’enfant améliore grandement son sens de l’équilibre.

 

Votre enfant déborde d’énergie ? Lui faire faire du vélo pour enfant est parfait pour qu’il se dépense et se développe physiquement.

 

Avant 7 ans, l’enfant perçoit mal les notions de distance, de vitesse ou de repérage dans l’espace, faire du vélo l’aidera grandement dans la perception et la gestion de son environnement.

 

number4

LE VÉLO EST-CE BIEN POUR MON ENFANT ?

Dès qu’il sait marcher, soit environ entre ses 12/18 mois et jusqu’à 5 ou 6 ans, votre enfant peut commencer à découvrir le plaisir de rouler, non pas avec un vélo mais avec une draisienne. Ce vélo sans pédales est idéal pour commencer à développer son sens de l’équilibre.

 

Ces petits filous ont vite fait de tomber ou de s’éloigner un peu trop rapidement : dans tous les cas, gardez toujours un oeil sur eux lors de leurs déplacements en draisienne ou en vélo enfant. En cas de chute, vous pourrez alors intervenir immédiatement.

 

Tant que votre enfant est en bonne santé et en pleine forme, faire du vélo adapté à son âge l’aidera grandement à canaliser toute l’énergie dont il dispose.

 

number-5

ÉQUIPEMENT NÉCESSAIRE

Le casque : c’est bien simple, les enfants sont des aventuriers ! De ce fait, le port du casque est obligatoire jusqu’à l’âge de 12 ans. Au delà, il est fortement recommandé de garder cette habitude.

 

Les coudières : en cas de chute, les enfants ont tendance à se récupérer sur les mains ou les bras. Porter des coudières leur permet d’être protégé sur cette zone importante.

 

Les genouillères : Comme pour les coudes, les genoux des enfants sont souvent en première ligne lors des chutes. Les genouillères sont alors fortement recommandées pour le vélo.

 

 

LE MOT DE LA FIN

Le vélo est synonyme de plaisir ! Faites découvrir les joies de rouler à vos bambins dès qu’ils en ont les capacités motrices et l’envie. Liberté, autonomie, maîtrise du corps et repérage dans l’espace, le vélo enfant est excellent pour leur développement physique et mental.

 

JEAN-LOUIS  

Rédacteur de vos conseils sport - Team DECATHLON.  

"VTTiste passionné, amateur de dépassement de soi, de découvertes et de sensations fortes."

 

CES CONSEILS PEUVENT VOUS INTÉRESSER 

Conseil
Pour tout pratiquant, le vent est un compagnon de route régulier. Souvent la cause d’une fatigue accélérée et d’un manque de performance, il peut être aussi un parfait allié.Découvrez nos conseils pour mieux appréhender vos sorties et entraînement
Conseil
Ça y’est, c’est parti sur un vélo “de grand”, et sans les petites roues s’il vous plaît. Si le démarrage et le pédalage sont acquis, il reste néanmoins possible qu’une petite chute à vélo arrive… comment réagir pour que mon enfant conserve sa confiance en lui ? S’il fallait ne retenir qu’un conseil, ce serait celui-là : restez patient et bienveillant. Mais comment ça marche, concrètement, la bienveillance ?
Conseil
Le vélo est choisi et le casque (à la bonne taille) aussi. Paré pour la balade ? Pas tout à fait… il reste un dernier « détail » à régler : le casque.

Commentaires utilisateurs

Soyez le premier à déposer un commentaire.

Déposer un commentaire
HAUT DE PAGE