DÉCOUVRIR LE CHEERLEADING

Dites adieu à tous les clichés, le cheerleading est un sport riche et formateur ! Vous cherchez un sport différent, qui pousse au dépassement de soi et qui vous apportera une grande confiance en vous ? Ce sport spectaculaire et athlétique est fait pour vous.

DEBARRASSEZ-VOUS DE VOS CLICHES ET DECOUVREZ UN SPORT MULTIDISCIPLINAIRE : LE CHEERLEADING. ENTREZ DANS SON HISTOIRE ET COMPRENEZ SES REGLES. APRES CET ARTICLE, VOUS SEREZ INCOLLABLE SUR CETTE DISCIPLINE TROP PEU CONNUE !

number 1

QU’EST CE QUE LE CHEERLEADING ?

A la fin du XIXe siecle, Thomas Peebles, un homme de Princeton, a eu l’idée de canaliser l’énergie de la foule lors des événements sportifs pour la mettre au service du sport.

Lorsque Peebles intègre, quelques années plus tard l’université du Minnesota, il souhaite transmettre son enthousiasme. C’est Johnny Campbell, connu aujourd’hui comme le fondateur du cheerleading, qui s’intéresse alors à l’idée et ajoute le premier “cri organisé” (scand) afin d’encourager leur équipe favorite vers la victoire.

Peu à peu, les équipes commencent à ajouter des mouvements acrobatiques et de la gymnastique au sol (tumbling), le cheerleading est né et les équipes étaient alors essentiellement formées d’hommes.

Il faut attendre les années 40 pour que les femmes prennent une réelle place au sein des équipes (et oui, le cheer est bien un sport d’homme exclusivement à l’origine). Aujourd’hui 90% des cheerleaders sont des femmes.

C’est au fil du temps que des éléments plus techniques tels que les partners, les stunts (enchaînement de portés techniques) et les pyramides deviendront des éléments essentiel d’une routine.

1975 fut une grande année dans l’histoire du cheerleading, la première routine sur musique est créée et le sport devient une discipline à part entière et non une valeur ajoutée à un match.

basketoss
number-2

MAIS C'EST QUOI LA DIFFERENCE ENTRE CHEERLEADER ET POMPOM GIRL ?

C’est en 1980 qu’une différence se creuse pour laisser place au cheerleading “all star” (compétition) et au cheerleading “high school” (animation).

Si aujourd’hui on dit “pompom girl” c’est simplement parce qu’un journaliste a tenté de mettre un mot sur la prestation qu’il avait pu voir sur des matchs de football américain.

On associera en réalité plus facilement le “pompom” au cheer high school. Le terme cheerleader est employé par les athlètes qui font de la compétition.

Bien que le cheerleading soit bien plus largement représenté aux Etats Unis, il se développe de plus en plus en France. L’ensemble des clubs montent en niveau chaque année et la France est représentée aux championnats du monde depuis 2011.

number-3

LES REGLES DU CHEERLEADING

En compétition, il existe plusieurs niveaux et plusieurs catégories d’âge.

On retrouve les U11 (9-11 ans), les juniors (12-16 ans) et les seniors (plus de 17 ans).

Chacun évolue, selon sa condition, en Niveau 1, 2, 3 ou en Elite. Le niveau Elite est la plus haute catégorie en France. Ce sont les équipes de ce niveau qui peuvent tenter une qualification pour les championnats du monde. Dans d’autres pays, aux Etats Unis par exemple, les équipes existent jusqu’au niveau 6.

En compétition, les équipes présentent des routines de 3 minutes comprenant des éléments obligatoires :

Les stunts (ou portés) sont des figures effectuées en groupe.

Les pyramides sont des enchaînements de stunts nécessitant des connexions entre les différentes flyers (les personnes qui exécutent les figures en haut des stunts).

Le tumbling est la partie provenant de la gymnastique. Les athlètes doivent réaliser au sol des enchaînements de figures, en fonction du niveau

Les sauts comme en gymnastiques sont des figures particulière à la disciplines.

Enfin on retrouve une partie chorégraphiée.

L’ensemble de la routine est jugée selon une grille d’évaluation très détaillée.

cohésion
number-4

LE CHEERLEADING, QUELS BIENFAITS ?

Le principal avantage du cheerleading c’est son côté multidisciplinaire. En effet, le cheerleading regroupe des éléments acrobatiques, de la gymnastique et de la danse. De cette manière, plus besoin de choisir entre plusieurs sport, le cheerleading et un mélange plus que complet.  

De plus, le cheerleading est surtout un sport d’équipe qui permet d’encourager les liens sociaux. Demandez à n’importe quel cheerleader, son équipe est sa deuxième famille !

Sport de cohésion, il est essentiel que les athlètes se fassent confiance pour assurer la sécurité de chacun. C’est donc avec une grande rigueur que les cheerleaders apprennent le dépassement de soi et à appliquer les règles.

Enfin, le fait de se produire devant un public et d’aller en compétition renforce la capacité de concentration des athlètes et implique de développer une bonne gestion du stress.

LE CHEERLEADING, EST-CE POUR VOUS ?

Le cheerleading n’impose pas de réelle contre indication d’âge ou de niveau. Cependant, de part sa complexité et sa constance, une bonne condition physique est importante pour la pratique de cette discipline. Une souplesse travaillée est également un plus.

Fille ou garçon n’hésitez plus, découvrez le cheerleading !

L’ÉQUIPEMENT NÉCESSAIRE POUR PRATIQUER LE CHEERLEADING

Lors des compétitions, l’uniforme est de rigueur ! Il tient une grande place dans la discipline, les équipes misent beaucoup sur celui-ci.

En entraînement, il n’y a pas de tenue imposée. On préfèrera tout de même des tenues près du corps afin de ne pas occasionner de gêne lors de l’exécution des figures.

Le choix se portera principalement sur les baskets. Celles-ci doivent être d’intérieur, offrant un bon maintien, et surtout souples pour offrir le meilleur confort possible tant aux bases qui tiennent la flyer qu’à cette dernière.

Mettez vos clichés au placard, vous savez maintenant que le Cheerleading c’est un sport, un vrai ! Et vous, quel sport hors du commun pratiquez-vous ?

CHEERLEADER

Photos fournies par les Cheerleaders Vikings (Villeneuve d'Ascq - Hauts de France).

Commentaires utilisateurs

Soyez le premier à déposer un commentaire.

Déposer un commentaire
HAUT DE PAGE