logo_decathlon

Débuter le vélo en ville : les 10 réflexes à adopter

Rouler sur le trottoir, autorisé ? Emprunter les pistes cyclables, obligatoire ? Et l'antivol, indispensable ? Si le vélo en ville est accessible à tout le monde, ce n’est pas pour autant que vous êtes incollables au moment de démarrer. Pas de panique, vous acquerrez bien vite les quelques automatismes pour une pratique saine et adéquate du vélo en milieu urbain.

1.OUBLIER LES TROTTOIRS

Il peut être tentant pour éviter un rond-point ou un feu rouge de prendre la tangente en gagnant un trottoir. Halte-là ! Emprunter un trottoir à vélo expose un adulte à une amende minimum de 90 euros. Veillez donc à rester sur les routes et pistes cyclables dédiées !

En revanche, les rues piétonnes sont autorisées aux vélos, à condition de rouler au pas.

2.PENSER À L’ANTIVOL ET SA CLÉ

Pour éviter de vous rendre compte que vous avez oublié votre antivol et sa clé une fois au bureau, conservez-les toujours à portée de main. Pour cela, choisissez un antivol que vous pouvez aisément fixer à votre vélo lorsque vous pédalez et accrochez sa clé à votre trousseau principal. Simple et efficace !

3.ÉVITER DE TROP SE COUVRIR

Lorsque l’hiver arrive, vous vous habillez très chaudement de peur d’attraper froid. Ayez en tête qu’en circulant à vélo, vous fournissez un effort physique. Choisissez donc une tenue adaptée et laissez votre veste dans votre sac. Vous n’arriverez pas en sueur à destination et pourrez vous couvrir si vous finissez le trajet à pied une fois le vélo garé.

4.SE MUNIR D’UN KIT DE DÉPANNAGE

Vous n’êtes pas garagiste, mais si vous constatez que votre pneu est légèrement dégonflé au beau milieu de votre trajet, il peut être utile d’avoir dans votre sac une mini-pompe. Vous pouvez compléter ce kit d’une chambre à air et d’un démonte-pneu en cas de crevaison, mais pas d’inquiétude, en ville, vous ne serez jamais bien loin d’une station-service à même de vous… rendre service !

5.PENSER À S’HYDRATER

Boire au cours de l’effort sur son vélo n’est pas réservé aux cyclistes du Tour de France ! Il est important de vous hydrater même pendant vos courts trajets du quotidien. Vous avez le choix entre le porte-gourde fixé sur votre vélo ou la petite bouteille d’eau dans votre sac. Cela vous permettra de boire lors de vos arrêts aux feux rouges par exemple.

6.S’ÉQUIPER POUR LA PLUIE

Quelles que soient votre région et la saison, le climat peut changer au cours d’une journée. Se rendre au travail à vélo par un beau matin ensoleillé et se retrouver sous une averse au moment de rentrer cela arrive… Un vêtement de pluie ne prend pas de place et peut rapporter gros (ou faire éviter le pire !).

7.SE MUNIR DU BON BAGAGE

Faire son marché ou son shopping à vélo, c’est possible, à condition d’avoir l’équipement adapté. Paniers avant et arrière, besaces, sacoches, il existe tout ce qu’il faut pour vous permettre de circuler avec vos affaires. Lorsque vous prenez la route, pensez simplement à ce que vous allez peut-être ramener… Baguette pour le dîner ou nouvelle garde-robe ?

8.RESPECTER LE CODE DE LA ROUTE

Circuler à vélo en ville implique de respecter le Code de la route puisque vous en êtes un usager. Équipement indispensable, règles de circulation, stationnement : consultez notre article « Circuler en ville, quelle réglementation ? » (https://conseilsport.decathlon.fr/conseils/circuler-en-ville-quelle-reglementation-tp_10152) pour connaître vos droits et devoirs et cohabiter en parfaite harmonie avec les autres véhicules et les piétons.

 

9.S’ÉCLAIRER À LA NUIT TOMBÉE

Les lampadaires pourraient vous faire oublier d’activer vos feux de vélo. Ne tombez pas dans le piège, ils demeurent indispensables quand vient la nuit pour vous assurer de circuler en parfaite sécurité. Les accessoires VIOO Clip seront de parfaits alliés pour vous rendre visibles : éclairage avant ou arrière, ils se clipsent sur vos vêtements, vos chaussures ou encore sur votre vélo.

10.PORTER UN CASQUE

Si le port du casque à vélo n’est pas obligatoire pour les adultes, il est fortement recommandé. Conçu pour protéger votre tête, il s’avère parfaitement indispensable en cas de chute. Loin d’être réservé au vélo tout-terrain pratiqué dans des conditions extrêmes, en ville, il vous garantit de circuler sereinement et en toute confiance parmi les autres usagers de la route.

WEB_dsk,mob,tab_sadvi_int_TCI_2018_URBAN CYCLING[8402992]conseils 10 reflexes pour debuter

CES CONSEILS VONT VOUS INTÉRESSER

Conseil
WEB_dsk,mob,tab_sadvi_int_TCI_2018_URBAN CYCLING[8405261]conseil optimiser batterie vae
La batterie est le « cœur » de votre vélo à assistance électrique. Sans elle, pas de précieuse aide au pédalage ! C'est dire son importance. Quelles sont les astuces pour améliorer son autonomie et prolonger sa durée de vie ? Zoom sur les 10 conseils qui feront toute la différence.
Conseil
WEB_dsk,mob,tab_sadvi_int_TCI_2018_URBAN CYCLING[8487236]conseils reflexes velo ville
Rouler sur le trottoir, autorisé ? Emprunter les pistes cyclables, obligatoire ? Et l'antivol, indispensable ? Si le vélo en ville est accessible à tout le monde, ce n’est pas pour autant que vous êtes incollables au moment de démarrer. Pas de panique, vous acquerrez bien vite les quelques automatismes pour une pratique saine et adéquate du vélo en milieu urbain.
Conseil
elopsblue
Et si on visitait la ville autrement ? De nombreuses villes françaises sont des paradis pour les cyclistes. À vélo, parcourez les rues charmantes de la Petite France à Strasbourg, les larges berges du Vieux-Bordeaux ou encore Nantes l’accueillante. Une jolie façon de partir à la découverte d’une ville, tout en prenant un bon bol d’air !

Commentaires utilisateurs

Soyez le premier à déposer un commentaire.

Déposer un commentaire
HAUT DE PAGE