entrainement-respiration-crawl-natation

Crawl : entraînement à la respiration

(6)

Point de côté, mauvais placement, essoufflement, ou encore la fameuse « tasse » à ne pas boire, tels sont les risques qu'encourt le nageur qui néglige la technique de respiration.

 

Pour pallier à ce genre de désagréments, Nabaiji vous propose quelques exercices sur différents éducatifs, avec ou sans matériel, pour améliorer votre respiration et votre « capacité de souffle ».

 

Les exercices proposés sont à introduire après l'échauffement ou pendant la récupération afin de se concentrer exclusivement sur la technique et non sur la vitesse ou la longueur. N'essayez pas d'aller vite, focalisez-vous sur le mouvement.

 

 

Avec matériel :

 

Avec planche :

 

Tenez la planche avec le bras droit dans l'alignement du corps et gardez le bras gauche en opposition, c'est à dire collé au corps. La propulsion se fait uniquement grâce aux battements de jambes. La tête est sous l'eau et doit pivoter toutes les cinq secondes pour aller chercher brièvement l'air et revenir à sa place pour souffler dans l'eau.

 

Changez de bras tous les 25 mètres.

 

Le but ici est de garder le meilleur alignement possible corps-planche et la meilleure flottaison en effectuant une inspiration brève et une expiration longue, sans trop relever la tête.

 

Pour les plus à l'aise, vous pouvez mettre la planche de côté.

 

Toujours trop facile pour vous ? Mettez vos deux bras le long du corps !

 

 

Avec tuba :

 

Cet exercice nécessite de maîtriser un minimum l'inspiration et l'expiration pour éviter toute suffocation. Il s'agira de nager normalement en crawl muni d'un tuba.

 

Cela permettra d'obliger la tête à rester droite durant toute la nage et de faire un véritable effort d'expiration afin de maximiser l'inspiration.

 

 

Sans matériel :

 

Crawl à un bras :

 

Le crawl à un bras est une très bonne méthode pour s'exercer à la respiration de par son aspect répétitif. Comme l'intitulé nous le dit, il s'agira de nager en crawl sur un bras et de placer sa respiration tous les deux mouvements du côté actif (bras droit en action = respiration côté droit). L'expiration se fera toujours de manière continue, une fois la tête dans l'eau. L'autre bras, inactif, sera placé devant dans l'alignement du corps.

 

Changez de bras tous les 25 – 50 mètres.

 

Encore une fois, l'objectif est de s’entraîner à garder son corps aligné avec des contraintes de respiration et de flottaison.

 

Respiration tous temps :

 

Éducatif consistant à nager le crawl en respirant à tous les mouvements de bras (droite et gauche).
La difficulté est que le corps se doit de rester droit et aligné alors que la tête pivote sans arrêt. La respiration doit être brève et l'expiration la plus rapide possible pour éviter l'hyperventilation.

 

Le but de l'exercice est de s'obliger à garder une posture droite en toute circonstance, à ne pas trop relever la tête pour inspirer et à prendre l'habitude d'expirer sous l'eau.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Vote
HAUT DE PAGE