COMMENT SE PROTÉGER DE LA CHALEUR EN ROLLER ? 

C’est plaisant de faire du roller, d’avoir le vent dans les cheveux… Oui mais attention ! En pleine vague de chaleur, votre corps lui, continue de souffrir. D’autant plus que vous êtes en plein effort. Alors que faire pour vous protéger ?

COMMENT SE PROTÉGER DE LA CHALEUR EN ROLLER ?

MÉNAGEZ-VOUS

Avant tout chose, la priorité pour vous protéger de la chaleur est de vous hydrater. Ne partez pas en vadrouille sans une gourde à portée de main, si possible contenant des boissons très désaltérantes.

 Avec l'exercice physique, la sueur, la chaleur, le vent, la déshydratation arrive plus vite que prévu. Buvez donc beaucoup, mais pas n’importe comment : boire de l’eau glacée est contre-productif, car ce froid soudain va renforcer la sensation de chaleur aussitôt après. Pire : votre corps va devoir fournir une énergie supplémentaire pour tempérer l’eau. et va donc…

Surchauffer ! Préférez-lui une eau à température ambiante. Attention également à ne boire pas de grandes quantités d'un coup. Toujours pour des raisons de travail de l'organisme et d'assimilation, buvez deux petites gorgées tous les quarts d'heure plutôt qu’un litre en rentrant de balade.

N'oubliez pas non plus de manger un petit peu : hypoglycémie et chaleur ne sont pas un cocktail très heureux. De la même façon, ménagez vos efforts et faites des pauses. Ne poussez pas outre mesure l'exercice. Avec la chaleur, vous récupérez moins bien et votre corps pourrait s’épuiser à se réguler. Laissez-lui le temps de souffler avant de repartir.

comment-se-proteger-de-la-chaleur-en-roller.

DRESSEZ DES REMPARTS CONTRE LE SOLEIL

L’autre idée quand il fait chaud, pour ne pas vous assécher ni brûler littéralement, c’est de mettre des écrans entre la lumière et votre peau. Pour la tête, faites dans le 2-en-1 en vous équipant d’un casque : protégé(e) des insolations, vous le serez aussi en cas de chute.

Sur le corps, et malgré la chaleur, portez des vêtements couvrants et faites-en bien porter à vos enfants. Tissus légers, fluides mais opaques, T-shirts anti-UV, sont les meilleures des protections contre les coups de soleil (et contre la pelade inélégante qui s’ensuit).

Enfin, sur les parties qui restent exposées, complétez l’équipement avec de la crème solaire. Si vous ne sentez pas la chaleur, vous n’en risquez pas moins de bien brûler en roller. Et si la balade est longue, emmenez le tube pour en remettre : à la différence des vêtements, la crème disparaît en s’estompant au bout d’un moment et de quelques suées.

Bien sûr, rien ne vaut l’ombre naturelle, surtout si vous êtes sur du bitume qui chauffe. Autant que possible, tentez de trouver des spots de roller ombragés. (Voilà un sacré défi pour l’été !) Voies vertes, pistes arborées, trottoirs ombragés, deviendront bientôt vos havres de fraîcheur.

A savoir : Une perte hydrique de 1 à 2% entraîne une baisse de performance de 10%.

Alors, pensez à boire.

chaleur.roller..

NE SORTEZ PAS N'IMPORTE QUAND 

Vague de chaleur ou pas, faire du roller en été nécessite un minimum de prudence.

Pour éviter les grosses chaleurs et ne pas transformer la virée roller en expédition de l’extrême, évitez par exemple de sortir entre midi et 16h, période où le soleil est le plus agressif à tous les niveaux.

Le matin, vous souffrirez moins de la température, mais pour aller patiner à la fraîche, le mieux est encore en fin de journée.

Avantage majeur de cette saison : il fait jour tard, et c'est encore plus délassant... (Même si vous risquez de vous faire courser par quelques moustiques…) 

Bonus : si vous tardez un peu, à vous le coucher de soleil follement romantique. Rien de mieux pour se sentir en vacances.

 

 

Entraînez-vous bien et n’oubliez pas de boire !

 

N’hésitez pas à nous partager votre expérience.

Laissez-nous un petit commentaire !

Commentaires utilisateurs

Soyez le premier à déposer un commentaire.

Déposer un commentaire
HAUT DE PAGE