COMMENT ET QUAND UTILISER LES VITESSES DE SON VÉLO ?

Dans cet article, on vous explique comment passer correctement vos vitesses. Oubliez vos mauvaises habitudes et devenez un expert du changement de vitesse pour des sorties vélo plus confortables !

Comment et quand utiliser les vitesses ?

Il n’y aura jamais de panneau sur le bord de la route qui vous indiquera le chiffre à sélectionner, tout est une question de sensation.

Il faut changer de vitesse vers un chiffre plus petit dès que vous sentez que vous forcez un peu trop.

A l’inverse, dès que vous sentez que vous pédalez un peu « dans le vide », il vous faudra sélectionner un chiffre plus grand.

Idéalement, cherchez à ressentir un mix entre la facilité de pédalage et la nécessité de fournir une légère force à chaque coup de pédale.
N’hésitez donc pas à changer de vitesse très souvent si vous en ressentez le besoin.

Si votre vélo est équipé d’un seul sélecteur, c’est tout simple, clic clic clic, on manipule la manette au grès des besoins et des envies.

Si votre vélo est équipé de 2 sélecteurs, et donc de 2 dérailleurs, c’est un peu plus compliqué. Il faut dans ce cas bien comprendre que :

- Avant de changer de pignon (manette de droite), il faut déjà se demander si le plateau sélectionné est le bon (manette de gauche).

- Même si c’est mécaniquement possible, il ne faut pas « croiser » la chaîne. On dit également que la chaîne est croisée quand par exemple elle est sur le grand plateau et un des grands pignons, ou à l’inverse sur le petit plateau et un des petits pignons. Une chaîne croisée s’use plus vite et use plateaux et pignons plus vite.

Vous avez envie de rouspéter et vous me dites que vous étiez bien sur ce plateau et ce pignon, que l’effort et l’allure étaient à votre convenance et que je vous embête avec mes histoires de chaîne croisée ? OK, je comprends, mais allez y, changez de plateau, changez de pignons progressivement et vous allez trouver un développement qui va vous procurer les même sensations à la même allure et cela sans avoir la chaîne croisée.

Ce qu’il ne faut pas faire

1 – Manipuler les sélecteurs à l’arrêt.

2 – Manipuler les 2 sélecteurs en même temps : risques de déraillement, de blocage de chaîne, de casse…

3 – Changer plusieurs vitesses d’un seul coup (à moins d’être sûr de vous et d’êtres vraiment très préoccupé par votre allur.

6 – Croiser la chaîne.

7 – Se laisser surprendre... Essayez au maximum d’anticiper vos changements de vitesses, en fonction de ce que vous voyez arriver devant vous. Par exemple, n’attendez pas d’être en difficulté dans une montée très raide pour passer sur une vitesse plus facile car avec la force que vous exercez sur les pédales, la vitesse aura peut-être du mal à passer.

L’entretien

Pour pouvoir utiliser sereinement et efficacement vos vitesses, il faut que votre vélo soit correctement entretenu. Pas besoin de le démonter entièrement tous les soirs pour dégraisser et de lubrifier chaque pièce au coton tige !

Assurez vous déjà régulièrement que toutes les vitesses passent correctement, une par une, qu’arrivée sur les pignons ou sur les plateaux les plus grands ou les plus petits, la chaîne ne déraille pas. Si ces rapides vérifications révèlent des soucis, n’attendez pas trop pour amenez votre vélo en révision, ou bien apprenez à le faire vous même, si vous êtes bricoleur, ce n’est pas très compliqué.

Veillez à ce que la câblerie qui relie sélecteurs et dérailleurs soit toujours en bon état.

Très important : l’ensemble pignons, chaîne, plateaux doit toujours être légèrement lubrifié.
Evitez d’utiliser de la graisse ou de l’huile épaisse qui se transformera rapidement en un amas pâteux portant le doux nom de cambouis… vous savez, le truc qui adore s’étaler sur vos habits.

Utilisez plutôt de l’huile fluide ou encore mieux, des spray de lubrifiant spécialement conçus pour les transmissions de vélos. Nettoyez régulièrement votre chaîne avec un chiffon, et lubrifiez là juste après. Attention à ne pas faire couler ou projeter le lubrifiant sur le dispositif de freinage : jante/patins de freins ou disques/plaquettes.

Enfin, dernière chose, quand vous lavez votre vélo, ou que vous l’avez utilisé sous la pluie, faites attention a ne pas laisser rouiller la chaîne. Lubrifiez-la juste après le passage à l’eau.

Et voilà, vous savez désormais tout sur les vitesses !

HERVÉ

SPÉCIALISTE CYCLES B'TWIN

Changer de vitesses à l’arrêt est donc fortement déconseillé : d’une part parce que cela ne sert à rien et d’autre part parce que vous risquez de dérailler au premier coup de pédale.

NOUS VOUS RECOMMANDONS ÉGALEMENT NOS CONSEILS VELO

Conseil
comment entretenir un vélo
Un vélo bien entretenu dure beaucoup plus longtemps. Il y a beaucoup moins de risques que certaines pièces s’abîment ou cassent (par exemple une chaîne de VTT si vous roulez souvent).
Conseil
Pour profiter pleinement de ses balades à vélo ou optimiser ses déplacements en ville… Difficile de se passer de sacoches et/ou de panier après les avoir testés. Nos conseils pour bien les choisir !
Conseil
L’éclairage de vélo, un sujet crucial pour garantir la sécurité du cycliste. Ces dernières années, entre l’apparition de LED et l’amélioration des batteries, cet accessoire loin d’en être un a beaucoup évolué. Reste à choisir le type d’éclairage qui vous conviendra le mieux.

Commentaires utilisateurs

Soyez le premier à déposer un commentaire.

Déposer un commentaire
HAUT DE PAGE