COMMENT COURIR SOUS LA PLUIE ET AIMER ÇA?

Il est certain que si vous vous entraînez régulièrement, vous n’aurez pas la chance de ne rencontrer que soleil et ciel bleu. Courir sous la pluie sera donc inévitable mais ça peut être une bonne source de plaisir, on vous explique comment.

se motiver à aller courir sous la pluie
1

AVANT

Ne renoncez pas en consultant la météo ou en regardant dehors, la pluie ne vous fera pas fondre ! En plus, le fait de vous y attendre vous permettra de vous équiper en conséquence en fonction des précipitations. Pour une pluie fine, privilégiez un coupe-vent déperlant, pour une pluie forte, une veste imperméable sera plus indiquée, ainsi qu’un pantalon imperméable. Si vous courez avec votre sac de trail, vous pouvez aussi emporter votre panoplie imperméable (qui se compacte en petites boules) pour anticiper le changement de météo. De toute façon, le jour d’une course vous ne choisirez pas les conditions climatiques alors autant s’en accommoder en entraînement et tester votre matériel avant le grand jour.

Assurez-vous tout de même que votre téléphone, MP3 et votre argent soient bien protégés pour éviter les déconvenues.

Courir sous la pluie
2

PENDANT

Ça y est, vous êtes en train de courir sous la pluie, le plus dur était de se motiver à y aller, maintenant vous réalisez que ce n’est pas si terrible, que vous n’allez pas fondre, l’eau ça mouille, et alors?

Une fois vos affaires mouillées, vous prendrez peut-être même du plaisir à traverser les flaques, à regarder les autres sporti.f.ve.s que vous allez croiser avec un petit signe de tête ou regard complice signifiant “bien joué, toi aussi tu t’es motivé.e”.

Petite précaution pour les temps orageux, si vous voyez la foudre tomber, ne faites pas le cador, allez vous abriter et attendez que ça se calme, essayez d’appeler un proche qui pourrait venir vous chercher ou à défaut, un VTC (véhicule de transport avec chauffeur) ou un transport en commun si possible. Si vous n’avez rien pour vous mettre à l’abri, la solution la plus sûre est de vous faire le plus petit possible, la foudre frappant toujours les points les plus hauts.

Fierté de fin de séance
3

APRÈS

Quelle fierté d’avoir achevé une séance sous l’eau, avoir la sensation qu’on a bravé les éléments procure une grande satisfaction. Vous avez forger encore un peu plus votre mental pour vos prochains objectifs. En plus de ça, vous pouvez vous enorgueillir de vous être motivé alors que nombreux auront renoncé en regardant par la fenêtre ! BRAVO, on vous félicite !

Commentaires utilisateurs

4 / 5 4 commentaires
Répartition des notes

Chez Decathlon, les avis sont fiables.

  • Homme
    40-49 ans
    05 novembre 2018

    le problème de cette saison c'est pas la pluie c'est les chasseurs !!! je suis obligé de déserter mes chemins pour ne courir que sur le bitume, la foret est trop dangereuse.

  • Homme
    Moins de 20 ans
    02 novembre 2018

    En tant que breton (et fier de l'être), et traileur (ni lièvre ni tortue ^^), je confirme que courir sous la pluie apporte une dimension agréable, une lutte contre les éléments et contre soi même..

  • 02 novembre 2018

    Pour les porteurs de lunettes prévoir une casquette. En effet la visière permet de protéger les lunettes de la pluie et de conserver de la visibilité... Ce qui est toujours utilr

  • Homme
    60 ans ou plus
    02 novembre 2018

    J'ai pris du plaisir à courir sous la pluie.une fois que l'on est parti,on se laisse porter par la pluie,les flaques.j'ai adore ça...

HAUT DE PAGE