Comment choisir ses chaussures de running enfants ?

Pourquoi il vaut mieux acheter des chaussures enfants pour les enfants ?

Ça peut paraître évident à première vue, pourtant il n’est pas rare de voir des enfants porter des chaussures d’adultes. A partir d’un certain âge, certains pré-ados peuvent déjà enfiler des chaussures d’adultes. Très mauvaise idée. Carole, chef produit Kalenji, insiste : 

 

“Les enfants ne sont pas des adultes miniatures !”

En effet, la pointure n’est pas le seul critère à prendre en compte lors de l’achat de chaussures de running enfants. Leurs chevilles sont plus petites, leurs pieds plus fins et ils sont aussi moins lourds que des adultes. Le maintien, l’amorti ou le périmètre de la cheville sont donc très différents de chaussures adultes conçues pour… des adultes.

POUR LES PREMIERS PAS...

Lorsqu’ils sont très jeunes, les enfants apprennent encore les mouvements de la course. Carole recommande donc de favoriser leur foulée naturelle et d’opter de préférence pour un drop* réduit voire nul. Ainsi, leur corps ne s’habitue pas à un amorti artificiel pouvant modifier leur course naturelle et augmenter les risques de blessures au cours de leur croissance. 

 

Pour renforcer cette sensation de “courir pieds nus”, Carole conseille de choisir des chaussures légères avec une forme anatomique. Pour éviter les glissades et chutes, vérifiez la présence de patins sur les semelles qui apportent une meilleure adhérence. Enfin, petit bonus, vous pouvez choisir des chaussures avec des attaches faciles (scratchs par exemple) pour que votre bambin enfile et retire ses chaussures en un clin d’oeil.

* Drop = différence de hauteur entre le talon et l’avant de la chaussure). Des talons aiguilles ont par exemple un drop très élevé. 

POUR LE SPORT À L'ÉCOLE

En grandissant, les enfants maîtrisent davantage la course mais restent en phase d’apprentissage. Mais comme ils grandissent et grossissent, les chaussures intègrent une structure latérale médio-pied assurant un meilleur maintien, notamment pour les déplacements multidirectionnels. Si on trouve essentiellement un drop 6 avec plus d’adhérence sur le médio-pied et un léger amorti, le drop 0 commence à se déployer sur les nouveaux modèles. Comme les chaussures de running sont souvent utilisées pour le sport à l’école, elles sont aussi plus résistantes et déperlantes. 

 

Le système d’attache, lui, est généralement constitué de lacets assurant un meilleur maintien. Mais certains modèles sont proposés avec des systèmes dérivés. On pense par exemple aux chaussures sans lacets qui s’enfilent comme des chaussons, que l’on recommande pour les pieds larges par exemple. Plus confortables, elles assurent aussi un meilleur maintien et sont constituées de matériaux plus riches.

 

Enfin, des modèles plus aérés peuvent convenir notamment dans les régions où il fait chaud. Oui, les enfants transpirent autant que les adultes au niveau des pieds et des extrémités. Dingue non ? Ainsi, ces chaussures sont constituées d’un mesh ajouré laissent passer l’air. Pour les serrer, on recommande un système de laçage rapide, qui permet de mettre et retirer les chaussures à la volée. Mais des lacets classiques peuvent également convenir.

POUR LA PRATIQUE DE L'ATHLÉTISME (ÉCOLE OU CLUB)

Si votre enfant s’est découvert une passion pour l’athlétisme (à l’école, en club ou en UNSS par exemple), il aura besoin de chaussures de running adaptées. Pour la pratique sur piste, Carole recommande des modèles plus légers avec un meilleur amorti. Comme sa pratique est plus régulière, votre enfant maîtrise sa foulée. Il n’a donc pas besoin d’un fort maintien. 

 

En revanche, s’il pratique l’athlétisme sur terrains naturels ou accidentés (cross par exemple), le maintien a plus d’importance. Mais c’est surtout l'accroche qui prime. Il sera amené à courir sur des terrains gras pendant des cross ou des courses d’orientation. On conseille donc des chaussures avec crampons multidirectionnels pour une meilleure accroche. Plus lourdes que des modèles de running sur piste, elles restent bien plus légères que des chaussures de rando. Et elles sont quand même très résistantes.

 

Pour terminer, dernier petit conseil : optez pour des chaussures avec des semelles non marquantes qui s’adapteront à toutes les salles de sport. Voilà, vous disposez maintenant de toutes les clés pour bien choisir les chaussures de running de votre enfant. 

L'IMPORTANCE DU SYSTÈME D'ATTACHE

Le système d’attache dépend de l’âge de votre enfant et de ses pratiques sportives. Pour les premiers pas, les systèmes de scratchs restent les plus simples à utiliser. D’abord parce que tous les jeunes enfants ne savent pas faire leurs lacets. Ensuite, parce qu’ils peuvent les détacher et les attacher en un éclair, ce qui peut être très pratique pour le sport à l’école par exemple, où il faut se changer très vite. Les chaussures qui s’enfilent comme des chaussons présentent les mêmes avantages. Malgré l’absence de lacets ou scratchs, elles apportent un excellent maintien et peuvent aussi convenir à des enfants plus âgés (pré-ados par exemple). 

 

Les chaussures avec lacets (de préférence ronds pour une meilleure attache) sont le système le plus recommandé pour un meilleur serrage. Les enfants peuvent moduler l’attache pour allier bon maintien et confort. Mais il faut qu’ils maîtrisent parfaitement le laçage. Pour ceux qui éprouvent encore quelques difficultés, le laçage rapide peut être la bonne solution : ce système d’attache allie simplicité, rapidité et efficacité.

Comment choisir ses chaussures de running enfants athletisme

 Carole Vidal

Cet article a été rédigé avec Carole Vidal, chef de produit junior pour l'Athlétisme chez Décathlon

Commentaires utilisateurs

Soyez le premier à déposer un commentaire.

Déposer un commentaire
HAUT DE PAGE