media_feeder.jpg

Quel équipement pour bien débuter la pêche au feeder ?

La pêche au feeder est une technique très efficace sur les poissons blancs. C’est une pêche au coup sur le fond qui peut se pratiquer à longue distance. Le principe est d’avoir un amorçage prêt de l’hameçon grâce à une cage garnie d’amorce. Découvrez ici comment bien débuter cette technique.
canne_feeder.jpg

LA CANNE

Elle est un élément essentiel de cette pêche. Il faut pouvoir bien détecter les touches car les poissons sont parfois petits et les touches discrètes. Pour cela, les cannes conçues pour la pêche au feeder ont un scion très souple afin de pouvoir retransmettre le moindre petit tremblement.

Dans l’usage, il faudra utiliser une canne entre 2m70 et 3m90 qui vous permettra de lancer loin votre montage et combattre de beaux poissons. Une canne de 2m70 sera parfaite pour toutes les pêches à courte distance et posté dans les berges encombrées. Plus la canne sera grande, plus vous gagnerez en distance de lancers, et seront plus adaptées à la pêche dans le courant.

Les cannes se différencient aussi par leur puissance en fonction du grammage du feeder que vous utilisez. À vous de choisir celle qui conviendra à votre lieu de pratique.

Pour les pêches des petits poissons, utilisez les cannes Light et Medium. Pour les pêches des moyens et gros poissons, utilisez les cannes Medium et Heavy.

LE MOULINET

Pour la pêche au feeder, un moulinet standard sera parfaitement suffisant. Choisissez une taille comprise entre 2000 et 4000 suivant la quantité de fil que vous souhaitez utiliser. Et une récupération de fil par tour de manivelle (TMV) comprise entre 65cm à 1m. Cela sera suffisant pour pêcher dans la majorité des situations. Plus le TMV sera élevé, plus vous pourrez ramener votre montage ou le poisson rapidement (utile dans les zones encombrées ou dans les courants).

LES FILS

Il est conseillé d’utiliser un nylon avec une faible élasticité pour ressentir les touches les plus fines. Selon le poids de votre montage, utilisez un nylon de 20/100 à 30/100 en corps de ligne. Si vous souhaitez avoir un fil plus résistant et plus fin, utilisez une tresse entre 10/100 et 16/100. L’intérêt de la tresse est que vous détecterez mieux les touches les plus discrètes.

fil_1.jpg
NYLON
fil_feeder_2.jpg
TRESSE

LE MONTAGE

montage_feeder.jpg

LE FEEDER

ressort_feeder.jpg

LE FEEDER RESSORT

Il est solidaire de la ligne et glisse sur celle-ci. Il permet de stocker facilement son amorce ou ses graines et de la libérer rapidement.

feeder_ouvert.jpg

LE FEEDER OUVERT

Il est ouvert des deux côtés, et permet de bien retenir l’amorce pendant le lancer et aussi de diffuser rapidement l’amorce. C’est le plus polyvalent des feeders.

feeder_ferme.jpg

LE FEEDER FERMÉ

Il est spécialement adapté à la pêche avec des appâts vivants. Il permet de ne pas les perdre au lancer. Il diffusera aussi moins rapidement que le feeder ouvert.

LES AMORCES

Il existe des amorces toutes faites qui sont adaptées à la pêche au feeder. Elles ont la particularité d’être suffisamment collantes pour bien tenir dans le feeder durant le lancer. Et dispersantes pour créer un nuage d’amorce autour de la cage pour être le plus attractif possible.

 

 

Vous connaissez maintenant l'équipement nécessaire à la pratique la pêche au feeder. Nous espérons que cela vous permettra de débuter cette technique dans les meilleures conditions et que vous prendrez beaucoup de plaisir en la pratiquant.

LES CONSEILS PRÉFÉRÉS DES PÊCHEURS 

Conseil
Comme tous les prédateurs, les carnassiers chassent en s'embusquant dans des postes leur offrant les meilleures chances de capturer leur proie. Savoir identifier ces zones vous permettra de bien localiser les carnassiers pour mieux les pêcher. Brochet ? Perche ? Black-bass ? Sandre ? Nous vous expliquons dans cet article où trouver les carnassiers.
Conseil
Weightless ? Carolina ? Texas ? Wacky ou encore drop shot ? Découvrez à travers ces conseils, les différentes possibilités pour armer votre leurre souple.
Conseil
Réussir son amorce nécessite de savoir choisir avec soin les ingrédients les mieux adaptés. PV1 ? Jaune de Hollande ? Coprah mélassé ? Terre de somme ou encore coco belge ? Ces termes exclusifs peuvent parfois être difficiles à assimiler. Découvrez les spécificités et les apports de chaque composant dans la confection de l’amorce.

Commentaires utilisateurs

Soyez le premier à déposer un commentaire.

Déposer un commentaire
HAUT DE PAGE