Comment bien choisir son waveboard ?

(29)

Avec votre waveboard, vous pourrez expérimenter un nouveau type de glisse. Ce skateboard à l’allure particulière vous entraînera partout où vous le voulez sans que vous n’ayez jamais à poser le pied à terre. Profitez, ici, de nombreux conseils pour choisir le modèle adapté à vos envies ou à ceux de vos enfants !

Le waveboard, le sport de glisse sur deux roues

Le waveboard est un skateboard très original puisqu’il ne possède que deux roues et qu’il est, en plus, articulé. Il permet ainsi d’atteindre les objectifs différents des skateboards classiques ou encore des longboards cruisers. Le waveboard est parfaitement adapté aux débutants. Il existe des planches pour les enfants et les adultes. Chaque membre de la famille peut donc profiter des sensations de la glisse grâce à son waveboard, conçu selon sa taille. Comme avec les autres types de planches à roulettes, il est important de se doter de vêtements et de chaussures de skateboard et de prévoir, notamment pour les plus jeunes, des protections et casques skateboard appropriés.

Le waveboard, aussi appelé caster board ou overboard, est composé d’une planche séparée en deux parties articulées qui permettent d’effectuer des mouvements ondulatoires. Les deux roues ont également la possibilité de tourner à 360°. Le waveboard demande une technique particulière car on peut avancer sans poser le pied à terre et remonter également une pente facilement. Il faut alors se servir de son talon et de ses orteils pour créer un mouvement permettant d’avancer. On peut utiliser un waveboard aussi bien pour se déplacer que pour effectuer des figures.

Une plate-forme et une barre de torsion adaptées

Pour choisir son waveboard, on doit d’abord définir la taille de l’utilisateur. En effet, il existe des planches pour les enfants, de moins d’1 mètre 40 et pour les adultes, plus d’1 mètre 40. On préférera une forme de planche concave. En effet, celle-ci apporte un confort plus important tout en ayant l’avantage d’assurer un meilleur contrôle de ses mouvements. Le nose et la tail (le nez et la queue), c’est-à-dire les deux extrémités de la planche, doivent être relevés. Cette forme garantit de pouvoir effectuer de nombreuses figures différentes et de profiter ainsi au maximum de son waveboard.

Il est également nécessaire que le waveboard soit doté de grips. Ces zones d’accroche posées sur la planche sont antidérapantes et évitent ainsi de glisser du caster board. Enfin, le waveboard, c’est aussi un style de vie ! Il est donc possible de choisir des modèles originaux et décorés pour faire de votre planche, un élément de votre look streetwear. La barre de torsion, qui permet le mouvement de twist du waveboard, est aussi importante à vérifier. Elle doit être solide et assurer en même temps des gestes faciles. C’est elle qui relie les deux plateaux du skateboard. On peut tester ses performances facilement en faisant un essai directement sur l’overboard.

Les roues et les roulements

Comme pour un skateboard, les roues et les roulements sont deux éléments qui doivent être choisis selon ses besoins. En effet, enfants, débutants ou glisseurs expérimentés n’ont pas les mêmes envies et donc les mêmes nécessités en termes de confort, mais aussi de vitesse. Les roues des waveboards tournent à 360° afin de permettre un contrôle total de la planche, de pratiquer des figures, mais aussi d’avoir des sensations optimales de glisse, proches de celles du surf et du snowboard. Leur dureté doit être prise en considération.Plus les roues sont molles, plus l’utilisation du waveboard est confortable et adaptée aux débutants. Plus celles-ci sont dures, et plus elles sont rapides, mais elles deviennent aussi plus sensibles aux vibrations.

La dureté des roues se mesure grâce à une échelle notée avec la lettre A précédée d’un chiffre. Elle va de 65A (les plus molles) à 100A (les plus dures). Les roulements sont notés, quant à eux, grâce à la norme ABEC. On choisira pour les enfants des roulements ABEC 1 ou 3 qui évitent la prise de vitesses importantes. Les débutants adultes préfèreront des roulements plus classiques comme les ABEC 5. Enfin, les vrais adeptes de la glisse opteront pour des roulements ABEC 7 et 9. Ces derniers permettent d’atteindre des vitesses supérieures tout en souplesse, mais sont également moins confortables d’utilisation.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Vote
HAUT DE PAGE