COMBINER LE VÉLO ET LES AUTRES TRANSPORTS

Vous avez envie de vous mettre au vélo ville ? Seul (petit) problème : vous habitez loin de vos destinations préférées ou de votre lieu de travail ? Découvrez comment combiner le vélo et les autres modes de transport urbains. Il est tout à fait possible de faire une partie de vos trajets à vélo et le reste en voiture, train, tramway, métro ou bus !

Voyagez en mode hybride : moitié vélo, moitié transport en commun !

Si vous habitez à l’extérieur de la ville et que vous vous rendez régulièrement dans le centre, combinez le vélo et les autres transports pour circuler plus facilement en milieu urbain.

Approchez-vous de votre destination en train, en bus, en tramway ou en métro et utilisez votre vélo pour parcourir le centre-ville ! Vous pouvez également vous rendre à vélo jusqu’à une gare de train ou un arrêt de bus et prendre ensuite un transport en commun.

Vous profitez ainsi de la liberté et des bienfaits offerts par le vélo en évitant les embouteillages et en pratiquant une activité physique quotidienne bénéfique pour votre santé!

Le train à vélo : démonté ou non démonté, n’hésitez plus !

Le transport du vélo à bord des trains est une pratique courante en France, qu’il soit démonté ou non démonté.

— Avantages du vélo démonté et du vélo pliant

Le transport d’un vélo démonté est gratuit à partir du moment où votre vélo est dans une housse de transport vélo dont les dimensions ne dépassent pas 120x90cm. Un vélo pliant n’excède pas cette taille et peut donc lui aussi être transporté gratuitement. Votre vélo est alors considéré par la SNCF comme un bagage.

— Les règles du voyage avec vélo non démonté

Le transport d’un vélo non démonté est gratuit à bord d’espaces dédiés dans certains trains — TER, RER et Transilien — et dans certaines plages horaires pour le RER et le Transilien. Avant de monter à bord d’un train, vérifiez toujours que celui-ci accepte le transport de vélo.

Transporter un vélo non démonté s’avère en revanche payant à bord des autres types de train (TGV, Intercités). Une réservation d’un montant de 10 € est à faire lors de l’achat de votre billet. Si vous envisagez la pratique quotidienne du vélotaf, cette solution ne se révèle pas forcément très rentable !

N’oubliez pas que vous êtes responsable de votre vélo à bord d’un train. Surveillez-le et attachez-le si nécessaire ! Pour plus de renseignements, consultez la page web SNCF

Bus, tramway, métro : transportez votre vélo comme bagage à main

Il est possible de transporter votre vélo à bord d’un bus, d’un tramway ou d’un métro, à condition qu’il soit considéré comme un bagage à main. Vous glissez alors votre vélo sous votre siège ou dans un espace réservé aux bagages.

Les vélos pliants et les vélos transportés dans une housse vélo sont acceptés à bord.

Voiture + vélo = autonomie !

La dernière solution qui s’offre à vous est de combiner le vélo et la voiture, le mode de transport préféré des Français. Rapprochez-vous de votre destination ou de votre lieu de travail en voiture, garez-vous sur un parking gratuit et finissez votre trajet sur deux roues ! Le vélo facilite vos déplacements en centre-ville, vous évite les problèmes de stationnement et les frais qui y sont liés… sans compter le temps perdu !

Pour éviter de salir l’intérieur de votre voiture et de démonter votre vélo, transportez votre deux-roues sur un porte-vélo. Très vite installé, vous pouvez le fixer sur votre boule d’attelage ou sur votre coffre à l’aide de sangles.

Vous combinez déjà les moyens de transport ? Faites-nous part de vos témoignages et astuces pour utiliser le vélo au jour le jour !

HERVÉ

SPÉCIALISTE CYCLES B'TWIN

Attention : il n’est pas très pratique de démonter son vélo pour l’insérer dans une housse de transport.

Si vous êtes amené à utiliser cette solution, pensez au vélo pliant, qui peut s'avérer plus pratique.

NOUS VOUS RECOMMANDONS ÉGALEMENT NOS CONSEILS VELO

Conseil
Un décret publié par le gouvernement le 4 juillet 2015 instaure dans le Code de la Route de nouvelles dispositions en faveur des vélos et des piétons. Le vélo est de plus en plus reconnu comme un mode de transport à part entière, et le Code de la Route s’adapte donc aux utilisateurs des infrastructures routières. Rejoignez votre lieu de travail avec un vélo en toute sécurité… et en évitant d’enfreindre les nouvelles réglementations. Découvrez les nouveautés !
Conseil
Le vélotaf, comme son nom l’indique, consiste à se rendre en vélo sur son lieu de travail. Ses avantages sont multiples et intéressent de plus en plus de citadins. Pour pratiquer une activité physique régulière ou simplement pour aérer l’esprit avant et après le travail, le vélotaf s’avère idéal !
Conseil
Le vélo de ville est un moyen de transport pratique, sain et écologique. C’est aussi une alternative maline pour faire vos courses sans vous préoccuper du stationnement ou des bouchons. Mais il n’est pas toujours évident de transporter du poids sur un deux roues. Et les sacs qui pendent de votre guidon ne favorisent pas votre sécurité. Découvrez les solutions pratiques et sportives qui s’offrent à vous pour faire vos courses à vélo !
Conseil
L’éclairage de vélo a beaucoup évolué ces dernières années. Les améliorations dans les technologies de LED et de batterie ont permis de rendre les éclairages plus lumineux et puissants qu’auparavant. Comment choisir l’éclairage adapté à vos besoins spécifiques. Les éclairages sont conçus pour améliorer la visibilité du cycliste de jour comme de nuit, à l’avant ou à l’arrière à l’aide d’un éclairage LED ou à batterie rechargeable. Généralement, les accessoires de visibilité se clipse partout, sur le cycliste ou sur le vélo.
Conseil
Vous vous demandez si le vélo pliant est une mode passagère ou une véritable révolution de la bicyclette urbaine ? Vous aimeriez savoir quelles sont ses principales caractéristiques ? Suivez le guide et découvrez les 5 avantages majeurs de ce vélo de ville moderne et pratique !

Commentaires utilisateurs

Soyez le premier à déposer un commentaire.

Déposer un commentaire
HAUT DE PAGE