Conseils pour choisir son arbalète de chasse sous-marine

Comment choisir son arbalète de chasse sous-marine ?

(11)

Devant les nombreux modèles existants et avec des nouveautés qui sortent chaque année, il est parfois difficile, même pour un initié, de bien choisir son arbalète de chasse sous-marine. Après quelques explications, ou rappels, pour les novices du harpon de pêche, Décathlon vous livre ses conseils d’équipement, d’utilisation sécurisée et d’entretien. De quoi viser juste au moment de l’achat !

 

De quoi est composée votre arbalète de chasse sous-marine ?

 

 

Une arbalète est une arme de chasse sous-marine destinée au tir de poissons et autres poulpes, via une flèche propulsée à grande vitesse par un élastique (les sandows).

 

Les principales parties d’un fusil de chasse sous-marine comptent déjà parmi vos critères de choix. Lorsque vous évaluez un modèle, étudiez notamment :

- sa crosse (ou poignée) : elle permet la prise en main et le tir via la gâchette. Certaines sont ergonomiques, spécifiques pour les gauchers ou les droitiers. D’autres possèdent un système de sécurité facile d'utilisation ;

- son fût : en carbone, il est coûteux, mais très léger et d’une solidité optimale. En aluminium, il est moins cher, mais plus lourd ! De 30 cm à 140 cm voire plus, les fûts ont des diamètres compris entre 25 mm et 28 mm, ce qui influence leur poids ;

- ses sandows : sur le fût, ces élastiques « sandows » servent à propulser puissamment la flèche de votre arbalète ;

- sa flèche : en acier inoxydable, elle résiste bien à l’eau salée. Privilégiez un modèle d’un diamètre minimum de 6 mm ;

- son moulinet : une option qui facilite vos remontées en cas de chasse profonde ou lors de grosses prises. Un facteur clé de votre sécurité ! Vérifiez d’ailleurs s’il existe un système de fixation sur le fût.

 

Un fusil de chasse bien adapté à votre style de pêche

Si vous pratiquez la chasse à trous

Vous allez avoir besoin d’une arbalète de chasse sous-marine d’une longueur de 35 à 70 cm maximum. Un petit harpon va faciliter en effet l’accès à des failles étroites et à des trous mal placés. Vous adaptez sa longueur en fonction de la précision voulue, du lieu et de la distance de tir. Le moulinet est ici inutile.

Choisir une arbalète de chasse sous-marine adaptée à sa pratique

 

Si vous pratiquez la chasse à l’indienne

Alors, vous palmez au hasard (ou pas) et vous cherchez vos proies pour les surprendre. Un fusil léger d’une longueur de 70 à 90 cm est idéal pour fureter et vous déplacer facilement sans trop d’efforts. 

 

Si vous pratiquez la chasse à l’agachon

Vous êtes caché sur le fond, immobile et bien camouflé, et vous attendez votre proie. Privilégiez un fusil d’au moins 90 cm de long. L’aluminium est ici suffisant, car vous pouvez prendre appui avec vos coudes sur le fond.

Pratique ! Votre combinaison de chasse sous-marine est justement renforcée sur vos points de contact avec le sol : genoux, coudes et torse. Adaptez la précision et la portée en fonction de la visibilité et de la distance de sécurité de vos proies !

 

Si vous pratiquez la chasse à la foulée

Vous évoluez au large et en pleine eau. Privilégiez une longueur minimum de 1 m. Augmentez-la pour plus de précision et de portée, notamment si vous bénéficiez d’une belle visibilité. Vos essentiels ? Un fût carbone très léger et rigide, avec un bon moulinet obligatoire !

 

Un harpon de pêche pour débutant ou expert

Un harpon de pêche pour débutant ou expert

 

Les débutants en chasse sous-marine privilégient un fusil court de 35 à 70 cm maximum, pour qu’il soit facile à manœuvrer et à utiliser. Ce type de harpons de pêche séduit par sa grande polyvalence et offre une portée suffisante pour un novice. Afin de vous éviter les difficultés de recharge, optez pour des sandows d’un diamètre de 16 mm.

Vous voilà bien équipé pour vous former à la chasse sous-marine tout en testant divers styles de pêche !

Les chasseurs sous-marins intermédiaires et les experts choisissent leur fusil en fonction de leurs goûts et des conditions de pêche. Vous pouvez ainsi améliorer votre précision et votre portée en cas de grande visibilité, en augmentant la taille de votre arbalète. En passant à un diamètre de sandows supérieur, vous gagnez aussi en puissance. Étirez-les pour tester !

 

Une arbalète de chasse sous-marine bien utilisée et bien entretenue

L’arbalète est une arme et doit être manipulée avec précaution. Hors utilisation et sur terre, libérez les sandows et tenez-la par le fût pour éviter tout tir impromptu. D’ailleurs, protégez toujours la pointe de votre flèche entre deux parties de chasse et ne laissez jamais cette dernière ou l’arbalète à la portée des enfants.

Pour l’entretien, rincez soigneusement votre fusil après usage. Faites-le sécher à l’ombre, puis stockez-le à l’abri de la lumière.

Chaque rinçage/séchage est l’occasion de vérifier l’état des sandows, en les étirant avant et après chaque utilisation. Si vous constatez des déchirures ou des craquelures, jetez-les ! La pointe de flèche doit toujours être en excellent état, comme votre harpon dont vous graisserez souvent les parties mécaniques pour les protéger de la rouille et garantir leur efficacité.

Enfin, au moment de finaliser le choix de votre arbalète, pensez qu’acquérir un fusil de marque est souvent la garantie de trouver longtemps des pièces détachées et des accessoires compatibles !

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Vote
HAUT DE PAGE