Boxe : Comment vaincre la peur des coups ?

(27)

Tous les grands champions ont déjà ressenti ce sentiment un jour : la peur des coups.  De la technique, un entraînement ciblé et de la confiance en vous sont les éléments clés pour vous aider à progresser et éviter un maximum de recevoir des coups. En témoigne, l’expérience de Gianni, boxeur de haut niveau qui vous partage ses astuces. Le round et votre adversaire n’auront désormais plus de secret pour vous.  Prêts à les défier ?

 

Comme dans tous sports de combat, en boxe, les coups font partie des risques. Mais parfois, même si on en a conscience, la peur de recevoir un coup trop violent devient plus importante. Alors quels sont les conseils pour boxer sans avoir peur ?

 

Les protections : pour vous sentir en confiance

Que vous pratiquiez la boxe française ou la boxe anglaise, les protections de combat sont parfaites pour débuter ou même pour vous rassurer.

 

Le protège-dents fait partie des indispensables du boxeur. En effet, celui-ci permet de limiter l'impact du choc et d'éviter une dent cassée. Il n'est pas facile de trouver un modèle adapté à sa taille, nous vous conseillons donc de choisir un protège-dents qui s'adaptera parfaitement à votre dentition.

 

Les protège-tibias sont également recommandés pour ce sport à fort impact, notamment pour la pratique de la boxe française. En mousse épaisse, ils permettent de vous protéger, ainsi que vos adversaires. Côté taille, deux critères entrent en compte : votre taille (du S au XL) mais aussi la longueur de votre tibia.

 

Les gants de boxe font également partie des protections indispensables. Contrairement au combat à mains nues, ils permettent de protéger vos adversaires des coups violents mais aussi vos mains des blessures.

 

Sans oublier de protéger vos attributs les plus sensibles.

Vous êtes un homme ? Il existe des coquilles spécifiquement adaptées pour les sports de combat. Vous êtes une femme ? Rien de tel qu’un protège poitrine pour vous protéger.

 

Les astuces du pro pour ne plus avoir peur

Un autre conseil pour vous apprendre à maîtriser votre peur, et ce n'est pas le plus facile : la confiance en soi.

En effet, la confiance en soi passe par l'expérience mais aussi par la technique. Savoir adapter  votre garde est primordial lors d'un combat.

 

Pour être efficace, celle-ci doit répondre à plusieurs impératifs :

 

- être conservée longtemps

- permettre de frapper « sans appel » c'est-à-dire, sans devoir armer son coup

- empêcher son adversaire de toucher les parties sensibles

- laisser le champ de vision libre au combattant

 

Gianni Randazzo, boxeur depuis plus de 10 ans et coach au Domyos Club vous partage son expérience :
 

 

DOMYOS : Gianni, as-tu déjà eu peur de prendre un mauvais coup au combat ?

 

GIANNI RANDAZZO : « Bien sûr, c’est pour cela que je m’entraîne. Monter sur le ring est un moment crucial, je dois donc savoir quoi faire :  comment réagir face à une attaque, un débordement ou encore un coup qui fait mal ?

J’ai appris à gérer mon attitude, mon regard même si je suis touché. Je ne laisse rien paraître. Cette manière de gérer l’assaut ou le combat permet de tenir tête à  votre adversaire, bien évidemment en combinant aussi la technique et le fair play qui sont primordiaux dans ce sport.

Il est courant qu’après un combat les boxeurs se saluent et se remercient mutuellement alors qu'ils étaient « en guerre » quelques minutes avant. Cela reste un sport avant tout. »

 

 

DOMYOS : Comment as-tu appris à vaincre ta peur ?

 

« L’entraînement est la clé essentielle qui vous permettra de prendre du plaisir à boxer, c’est un cercle vertueux envers sa confiance.

Si je m’entraîne, j’apprends à maîtriser la puissance de mes coups, je gagne en l'expérience

Quand j’ai de la technique, j’arrive à correctement placer mes coups, je touche sans être touché.

Quand j’arrive à maîtriser l’assaut ou le combat, ma confiance grandit et j’ai envie d’avancer, d’aller plus loin.

Ce qui est intéressant et enrichissant c’est qu'en parallèle de ces petites victoires à l’entraînement, chaque jour, vous développez votre confiance et votre état d’esprit. Vous prenez conscience de vos capacités à maîtriser vos coups et à vous protéger des attaques. »

DOMYOS : quels conseils donnerais-tu aux débutants ?

« Pour bien commencer, vous devez être assidu à l’entraînement, être conscient et patient, la technique ne s’acquiert pas forcément au premier entraînement.Rien de tel que d’étudier votre technique pieds/poings afin de la maîtriser complètement. Si vous voulez créer des automatismes et réagir efficacement face à votre adversaire  mieux vaut y aller « doucement mais sûrement », comme le dit l’adage.

Et pour terminer, la confiance envers vos partenaires pendant l’entraînement n’a pas de prix. Les boxeurs qui ont de l’expérience vous le rendront bien. Ils vous partageront leur expérience.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Vote
HAUT DE PAGE