Choisir son tuba de snorkeling ou plongée

Comment choisir son tuba ?

(15)

Le tuba ne date pas d’hier ! Aristote évoquait cet équipement de plongée dès le IVe siècle avant notre ère. Le tuba de snorkeling ou d’apnée vous permet de respirer en conservant votre visage dans l’eau. Plus besoin de lever la tête toutes les 10 secondes ! Vous pouvez vous concentrer sur l’observation des poissons ou votre nage en mer. Mais l’ex tige de bambou a bien évolué et arbore aujourd’hui de nombreuses caractéristiques techniques. 

Besoin d’air face à cette avalanche de modèles ? Laissez-vous guider par les conseils Decathlon, pour bien choisir votre tuba et bien l’utiliser !

 

À chaque activité, son tuba !

Le tuba de snorkeling

 

 

Le tuba de snorkeling se distingue par un déflecteur, véritable piège à eau. Situé à l’extrémité supérieure du tube en plastique, cet accessoire vous évite de boire la tasse en cas de vaguelettes. 

Autre atout de ce type de tuba : sa purge disposée juste après l’embout vous aide à évacuer l’eau, après un remplissage inopiné. 

Choisissez un tuba snorkeling bien coloré qui facilite votre repérage en surface par les différents usagers de la mer. 

Les enfants, les débutants, et tous ceux qui respirent mal par la bouche, ont tout intérêt à utiliser le masque-tuba Easybreath : véritable 2 en 1, ce modèle révolutionnaire signé Subea vous autorise à respirer indifféremment par le nez ou la bouche, car votre visage reste entièrement au sec ! 

Un équipement tout-confort à envisager au moment de vous équiper pour la randonnée palmée 

 

Le tuba de plongée sous-marine

Tout type de tuba convient pour la plongée. Mais pour la praticité, il est bon d’opter pour un tuba compact et souple qui pourra se plier en 3, afin de gagner la poche de votre gilet. 

Ce modèle simple doit être bien coloré pour assurer votre localisation en surface par le bateau.

 

Un tuba pour l’apnée et la chasse sous-marine

Là encore, des tubas simples, sans purge ou déflecteur, sont recommandés. 

Éventuellement, ciblez un modèle dont le diamètre est un peu plus important : cela va vous aider à ventiler amplement entre 2 apnées. 

Pour les chasseurs de poissons, couleur noire de rigueur, en mode camouflage ! 

 

Un tuba confortable : le critère ultime !

Choisir un tuba adaptée à ses besoins

 

Votre gamme de tubas déterminée, ajustez votre sélection en priorisant le confort, surtout au niveau de l’embout.

Ce dernier est d’ailleurs interchangeable. Profitez-en pour adopter un embout silicone classique, orthodontique ou même sur mesure (à mouler à chaud) pour un port personnalisé à votre bouche.

Vos repères pour juger du confort attendu ? La forme et l’épaisseur de l’embout ne doivent pas fatiguer vos muscles maxillaires des mâchoires, ni irriter vos gencives. La forme du tuba, et plus particulièrement du coude, sa flexibilité et sa souplesse sont des paramètres qui influent aussi sur le confort ressenti.

Pour les enfants, le diamètre compte également ! Il doit être adapté à leur capacité ventilatoire. Les tubas enfants aux embouts plus petits sont parfois proposés dans un kit palmes, masque, tuba, stylé et pratique grâce à sa pochette de rangement.

 

Un tuba bien utilisé pour bien respirer

Le saviez-vous ? Lorsque vous respirez avec votre tuba, votre « volume mort » augmente de façon non négligeable. Cela signifie que la plus grande partie de vos voies respiratoires devient inopérante en termes d’échanges gazeux. 

Ainsi, si vous respirez de manière trop restreinte ou haletante, le risque d’essoufflement vous guette, surtout si vous ventilez superficiellement et rapidement. 

En effet, l’air contenu dans vos poumons ne se renouvelle pas, car vous inspirez uniquement l’air que vous venez juste d’expirer dans votre tuba… La sensation d’étouffement survient, conduisant parfois à l’évanouissement !

Contournez cet écueil en respirant amplement pour bien éliminer le dioxyde de carbone. Soufflez lentement et profondément, comme au yoga. 

Vous faites des efforts dans l’eau ? Alors, augmentez votre fréquence ventilatoire, mais toujours en soufflant bien ! 

Vigilance : un mal de crâne ou de légers vertiges peuvent être le signe d’une expiration insuffisante. Pour y remédier ou les prévenir, détendez-vous et soufflez. Ôtez votre tuba si c’est possible, afin d’accélérer le retour à la normale.

 

Cercle de l’essoufflement

 

Conseil Decathlon : évitez tout risque en soufflant par le nez dans le masque. Ce faisant, vous êtes assuré de bénéficier d’air frais à l’inspiration dans votre tuba !

Pour un tuba toujours propre, pensez à le rincer après chaque plongée et à le faire sécher à l’abri du soleil. En fin de saison, stockez-le à l’abri de la lumière, de la chaleur et de l’humidité.

Vous l’avez compris : le tuba de plongée est bien plus qu’un simple tube de plastique ! Alors, à présent, place au choix et aux essais !

 

Rendez-vous sur le blog de Subea pour découvrir l'actualité de la marque et partager les expériences de passionnés en snorkeling.

 

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Vote
Conseil
Conseils pour choisir son kit de snorkeling

Un kit de snorkeling est composé de palmes, masque et un tuba. Cet ensemble facilite les sorties en mer, découvrez nos conseils de sélection.

(6)
HAUT DE PAGE