Bidons et sacs à eau, comment choisir ?

BIDONS ET SACS À EAU, COMMENT CHOISIR ?

Pour toute activité sportive, notre corps à besoin d’un apport suffisant en eau. Lors de vos sorties vélo, vous devez donc opter pour une solution de transport pour votre boisson. Deux options s’offrent à vous : les bidons et les sacs à eau. Pour bien choisir, faites le point sur votre pratique et sur vos besoins

number 1

QUEL CYCLISTE ÊTES-VOUS ?

Les bidons offrent une capacité moins importante que les sacs à eau. Mais, pour des sorties loisirs comprises entre 2 h et 3 h (suivant la température extérieure), un bidon de 900 ml conviendra parfaitement pour vous hydrater. Placés généralement avec un support, ils sont également très pratiques, car facilement accessibles en plein effort.

Pour les amateurs de vélo tout terrain qui pratiquent, souvent sur de longues durées, des terrains plus mouvementés, il est préférable de choisir un sac à eau. Plus simple à utiliser grâce à son tuyau d’arrivée d’eau, vous pouvez boire tout en pédalant sans faire de pause. Le bidon se révélera quant à lui plus difficile à manipuler à pleine allure. De capacité plus importante, le sac à eau permet d’emporter suffisamment de liquide pour tenir le coup. Pour choisir le bon modèle, déterminez vos besoins en fonction de la durée, de la difficulté de vos parcours, ainsi que du climat :

–         pour des parcours longs et de difficulté moyenne :

• par climat tempéré, un sac léger de capacité moyenne et de faible contenance suffit ;
• par temps chaud, votre sac devra en plus procurer une bonne ventilation dorsale.
–         pour des parcours longs et de difficulté soutenue, il est conseillé de choisir un sac tout aussi léger, mais doté d’un bon système de maintien et d’une excellente ventilation : le confort est en effet indispensable pour rester performant et profiter de votre parcours !

–         pour des parcours très longs, quel que soit le niveau de difficulté, le sac doit offrir un grand volume d’eau (au moins 3L). La contenance du sac, pour le transport de vos équipements et accessoires, entre également en jeu. Vous devez considérer les éléments à transporter et donc la contenance et le compartimentage du sac. Le maintien est également une donnée importante pour ce type de pratique.

number 2

LES CARACTÉRISTIQUES DE BASE DES BIDONS

1. La capacité

Vous pouvez ainsi choisir des bidons plus ou moins volumineux, allant de 550 ml à 1 L.

2. La compatibilité avec les porte-bidons

Il est indispensable de vérifier la compatibilité du bidon avec votre porte-bidon ou celui que vous souhaitez acquérir. Certains bidons sont compatibles avec de nombreux porte-bidons. Vous pouvez également choisir des packs qui vous proposent directement le bidon et le porte-bidon adapté.

3. L’ergonomie

L’ergonomie du bidon est une caractéristique importante. N’hésitez pas à tester la prise en main, qui doit être sûre et confortable afin d’éviter tout accident suite à une perte du bidon en pédalant.

4. L’isolation thermique

Par temps chaud notamment, l’isolation thermique du bidon devient une caractéristique non négligeable et vous permettra de savourer une eau fraîche pendant l’effort.

number 3

LES CARACTÉRISTIQUES DES SACS À EAU

1. Capacité

Le volume d’eau d’un sac à eau varie généralement entre 2 et 3L.

2. Contenance

La contenance du sac dépend de ce qui doit être transporté au cours de la randonnée. Il existe des sacs à eau avec une grande contenance (13L) pour des randonnées étalonnées sur 1 journée par exemple. D’autres sacs à eau proposent une très faible contenance (0,5L), suffisante pour des clefs et un portefeuille, et donc un faible encombrement pour des sorties plus courtes.

3. Poids

Le poids du sac peut se faire ressentir, notamment au cours des longues sorties. Les sacs plus légers sont ainsi plus confortables et ne pèsent pas sur les épaules.

4. Compartimentage

Le compartimentage devient important si vous devez transporter de multiples éléments. Les sacs à eau peuvent être équipés de plusieurs compartiments, mais aussi de poches zippées, bien pratiques, car très faciles d’accès.

5. Ventilation

La ventilation est un facteur primordial par temps chaud. Une bonne ventilation permet une bonne circulation de l’air et évite une accumulation de transpiration au niveau du dos. Elle diminue donc la sensation de dos mouillé.

6. Maintien

Un bon maintien du sac est essentiel, en particulier lors de sorties VTT sportives. Un système de sangles ventrales et pectorales garantit un bon maintien et évite que le sac ne se balade d’un côté et de l’autre à chaque coup de pédale.

Commentaires utilisateurs

Soyez le premier à déposer un commentaire.

Déposer un commentaire
HAUT DE PAGE