logo tarmak

BASKETBALL : UNE QUESTION DE TAILLE ?

Le basket rend-il grand ? Vous vous posez la question ? Nous aussi. Et si grandir n’est plus de votre âge, découvrez comment jouer quand on est petit.

C’est une question qui revient souvent et que vous vous posez peut-être : le basket fait-il grandir ?

On tente donc d’apporter quelques éléments de réponse à cette interrogation, entre mythe et réalité.

Et si votre période de croissance est aussi loin derrière vous que les arceaux sont loin au dessus de vous, on répond aussi à une question beaucoup plus concrète : comment jouer au basket quand on est petit ?

Le basket fait-il grandir ?

C’est un thème récurrent au Basketball : la taille. En effet avec des arceaux à 3,05 m et des “petits” meneurs de jeu autour d’1 m 90 chez les joueurs pro, le basket est souvent vu comme un sport de grands. Et si votre enfant se met au basket, ou que vous pratiquez à l’adolescence, vous vous posez probablement la question : est-ce que le basket fait grandir ? Alors entre les clichés, les adages et les hypothèses scientifiques, on fait le tri.
basket-fait-grandir-croissance-garçon-junior

Le basket, bon pour la croissance ?

Une des idées qui revient souvent est que le basket favorise la croissance. Avec ses sauts nombreux et basés sur la verticalité, le basketball stimulerait la croissance osseuse.

De même, les sprints répétés lors du jeu influenceraient positivement la production de l’hormone de croissance.

Une autre caractéristique fréquente chez les joueurs et joueuses de basket est l’aspect longiligne des membres, notamment des bras, qui serait dû à l’apprentissage du dribble pendant les jeunes années.

C’est sûr, avoir de longs segments vous avantage sur les contres, les rebonds et les interceptions. Beaucoup plus que pour les dribbles d’ailleurs…

On arrive donc aux limites de ce raisonnement : un peu comme pour l’histoire de l’oeuf ou la poule, il ne faut pas confondre causes et conséquences.

 

Pour en savoir plus, nous sommes allés demandé son avis à Nicolas, Kinésithérapeute :

C’est assez délicat de dire que oui, le basket fait grandir. Il y a une possibilité de stimuler la croissance, mais pas d’aller au delà du potentiel génétique, qui est déterminé par les parents. Si votre famille est petite depuis des générations et des générations, il y a peu de chances que vous grandissiez jusqu’à une taille extrême.

La question est de savoir si les joueurs et joueuses de basket font vraiment partie des personnes les plus grandes dans une population ou s’ils sont représentatifs d’une partie de la population.

basketball-fait-grandir-femme-taille

Le Basketball favorise les grand·e·s ?

Si vous aimez faire les choses dans l’ordre, vous commencez par défendre sur le tir de votre adversaire avant d’aller chercher le rebond, non ? C’est un peu le même principe ici : dire que le basket fait grandir car les joueurs et joueuses sont grand·e·s, c’est inverser les causes et les conséquences.

Pour commencer, votre taille est avant tout une question de génétique. Et un sport qui fait grandir, c’est un sport qui ne freine pas la croissance.

D’ailleurs, si les sauts et les courses font grandir, pourquoi est-ce que les gymnastes ne mesurent pas la même taille que les basketteurs et basketteuses ?

Parce que la taille est un avantage au basket, pas à la gym. C’est pour cela que plus le niveau de jeu est élevé, plus la taille des joueurs et joueuses augmente. C’est donc une histoire de sélection et non pas d’évolution.

En clair : ce n’est pas parce que le basket fait grandir que les joueurs et joueuses sont grand·e·s, c’est parce que leur taille est un avantage qu’il y a davantage de joueurs et joueuses de grande taille à haut niveau.

 

En revanche, le basket a des effets bénéfiques sur la posture : vous renforcez votre gainage ainsi que les muscles qui soutiennent votre colonne vertébrale. En vous tenant bien droit·e, vous gagnez un peu en hauteur. Causes et conséquences…

Comment jouer au basket quand on est petit ?

Pour résumer, on ne va pas pouvoir vous apporter ici la preuve formelle que le basket va vous faire gagner 20 cm. En tout cas en taille, car pour la hauteur, c’est une autre histoire. Eh oui, jouer au basket est bénéfique pour votre détente, votre vitesse et votre agilité !   Et ça tombe bien, car si vous vous demandez comment au jouer au basket sans mesurer 2 mètres et sans malmener les arceaux à longueur de match, nous vous donnons quelques conseils :
Travaillez votre dribble

A moins d’être un phénomène de la nature, la distinction se fait souvent là au basketball : les grands et les grandes s’occupent des dunks, des contres, des rebonds et du jeu dans les airs et les petits gabarits gèrent les dribbles et la gestion de la balle. Votre petite taille vous donne un avantage en matière d’agilité et de dextérité. A vous d’utiliser vos dribbles pour mettre à mal les appuis de vos adversaires plus grands.

Progressez à la passe

En plus des dribbles, l’autre avantage de votre dextérité par rapport à des adversaires plus grands se trouve dans les passes. Alors pour gonfler vos lignes de stats, pensez aux passes décisives plutôt qu’aux rebonds : votre habileté balle en main et votre vivacité vous permet de distribuer le jeu et de réaliser des passes de qualité.

Gérez le jeu

Si vous suivez nos conseils dans l’ordre, vous devez commencer à voir un profil se dessiner. On parle bien de celui de Point Guard, ou Poste 1.

Eh oui, ce n’est pas un hasard si les meneurs et meneuses de jeu sont les plus petit·e·s sur le terrain : leur gabarit leur permet de s’occuper du jeu et de la balle. Et les qualités de leader sur le terrain ne sont pas une question de centimètres.

Alors en plus de travailler vos dribbles et vos passes, vous concentrer sur la tactique et la vision du jeu vous permet de vous affirmer comme un leader de poche sur le terrain.

Favorisez l’adresse

Etre à la mène et organiser le jeu, c’est très bien. Mais le but du basket, ça reste quand même de marquer des paniers. Alors pour ne pas pénaliser votre équipe en ne vous appuyant que sur les passes, misez sur l’adresse et la vivacité !

Puisque les dunks et les pénétrations s’avèrent compliqués vu votre taille, l’idée est de travailler des tirs difficiles à contrer.

Le floater (le tir à une main avec une trajectoire en arc-en-ciel) par exemple vous permet d’aller finir dans la raquette face à des adversaires plus grands.

Et pour les tirs à mi-distance ou à 3 points, travaillez votre vitesse d’exécution afin de tirer plus rapidement face à des adversaires plus grands… et donc plus lents.

Défendez

Et pour finir, être un modèle réduit ne vous oblige pas à être transparent·e de l’autre côté du terrain.

Si on ne vous demande pas d’enchaîner les double-doubles rebonds/contres, votre petit physique peut quand même devenir un cauchemar pour vos adversaires :

Votre vivacité, votre vitesse, votre agilité et votre centre de gravité plus bas sont des avantages à ne pas négliger en défense : vous pouvez jouer l’interception, vous déplacer et changer de direction, passer sous les écrans et vous jeter sur les balles perdues beaucoup plus facilement.

De quoi montrer l’exemple et inspirer vos partenaires, même en défense.

Et vous, vous misez sur le basketball pour grandir ou vous êtes un·e artiste du jeu au sol ? Partagez-nous votre expérience et votre façon de jouer au basket !

sav basketball
Besoin d’aide pour utiliser votre produit, l'entretenir ou le réparer ? Decathlon vous accompagne !

Nous sommes là pour vous renseigner et vous assister ! Retrouvez tous les conseils d'entretien et de réparation de votre produit sur le site SAV. Vous y trouverez aussi des conseils de première utilisation, les notices et même les pièces détachées compatibles avec votre produit 

Commentaires utilisateurs

Soyez le premier à déposer un commentaire.

Déposer un commentaire
HAUT DE PAGE