logo-nabaiji

L’AISANCE AQUATIQUE, QU’EST-CE QUE C’EST ?

Voilà que les vacances scolaires sont arrivées et cette année vous comptez bien en profiter pour inscrire votre enfant à des activités sportives encadrées. Mais on vous demande un certificat d’aisance aquatique... Qu’est-ce que veut dire « aisance aquatique » et comment peut-on attester de l’aisance aquatique de son enfant ?

Pas de panique, Nabaiji vous donne toutes les informations nécessaires sur l’aisance aquatique, pour que votre enfant puisse profiter des plaisirs de l’eau en toute liberté !

number1

L’AISANCE AQUATIQUE, UNE COMPÉTENCE BIEN DÉFINIE !

Aisance-aquatique

Même si l’aisance aquatique paraît être une notion abstraite qui définit simplement un état de confort naturel dans l’eau. Elle est décrite précisément depuis 2012 par un test obligatoire pour tout mineur qui souhaite participer à certaines activités précisée dans l’article 3 de l’arrêté du 25 avril 2012, en accueils collectifs de mineurs (ACM).

 

Ainsi les petits nageurs devront prouver leur aisance devant un professionnel de natation, un Maître-Nageur Sauveteur, ou un professionnel des activités aquatiques concernées, avant de s’y inscrire. Pour ceci ils devront enchaîner sans s’arrêter :

• un saut dans l’eau

• une étoile (flottaison) sur le dos pendant 5 secondes

• se maintenir en position debout (sustentation verticale) la tête hors de l’eau pendant 5 secondes

• parcourir 25 mètres sur le ventre

• franchir une ligne d’eau ou passer sous une embarcation ou un objet flottant

 

Ce test peut être réalisé en piscine ou en milieu naturel.

number2

À QUEL ÂGE ?

Si votre enfant sait nager, il doit quand même prouver son aisance aquatique pour s’inscrire à un stage ou colonie de vacances comprenant des activités aquatiques, tant qu’il est mineur.

Si votre enfant se baigne régulièrement et sans appréhension avec vous, il pourra acquérir une meilleure aisance aquatique aux alentours de 6 ou 7 ans. Certains enfants ayant l’habitude de se baigner depuis leur plus jeune âge, acquièrent suffisamment d’aisance vers 5 ans. Si le milieu aquatique n’est ni habituel pour vous, ni pour votre enfant, il est tout à fait normal que son aisance aquatique se développe plus tard.

Dans ce dernier cas, n’hésitez pas à l’inscrire en École de Natation pour qu’il développe son aisance aquatique accompagné par des professionnels tout au long de l’année.

number3

OÙ TROUVER UN PROFESSIONNEL DE NATATION ?

aisance-aquatique

Il existe plusieurs moyens pour trouver un professionnel de natation autour de chez vous, notamment en se renseignant sur Internet. Mais vous pourrez facilement trouver une personne diplômée du Brevet National de Sécurité et de Sauvetage Aquatique (BNSSA), qui est suffisant pour valider ce test, en vous rendant à la piscine municipale ou en vous adressant aux surveillants de baignade d’une plage surveillée. Le test sera alors réalisé hors des heures de travail des professionnels et il est probable qu’il vous soit facturé entre 5 et 20€ euros, car le professionnel y engage sa responsabilité.

Astuce : les enfants inscrits en École de Natation passent  gratuitement le Sauv’nage (ENF1) pendant l’année. Ce test de la Fédération Française de Natation prouve l’aisance aquatique de votre enfant et sa capacité à sortir de l’eau sans soucis, au même titre qu’une attestation.

number4

COMMENT AMÉLIORER L’AISANCE AQUATIQUE DE MON ENFANT ?

Ne comptez pas sur un programme fixe pour apprendre à votre enfant les plaisirs de l’eau. L’apprentissage de l’aisance aquatique se fait tout en douceur et à son rythme. Cependant, douceur sera synonyme de progressivité dans les jeux que vous pourrez lui proposer.

Commencez déjà par aborder le milieu aquatique avec un grand sourire, et naturellement votre enfant sera heureux et en confiance. C’est scientifique !

Ensuite, avant de l’immerger entièrement dans l’eau, jouez à vous arroser, hors de l’eau, puis dans l’eau. L’apprentissage de ce nouveau milieu passe par le jeu. Quand il sera prêt et qu’il le souhaitera, il pourra alors se mettre dans l’eau. D'abord dans une bouée siège ou sur une plateforme d’éveil aquatique, puis dans l’eau avec des brassards, jusqu’à ses premiers battements de jambes, allongé sur le ventre.

Pour faciliter son approche de l’eau, il est très bénéfique de se rendre régulièrement à la piscine avec son enfant dès son plus jeune âge. Ce moment de partage avec vous sera source de bien-être, et son apprentissage se fera en toute sérénité.

Si vous n’êtes pas assez à l’aise pour lui apprendre les premiers mouvements de nage vous-même, vous pouvez vous inscrire en famille dans un des centre d’éveil aquatique de la FAAEL. De 4 à 6 mois et jusqu’à 5 ans, vous pourrez alors partager des moments ludiques ensemble avec l’accompagnement d’un professionnel. À partir de 6 ans, vous pouvez l’inscrire dans une des nombreuses Écoles de Natation de la FFN. Votre enfant apprendra alors une pratique plus sportive et un apprentissage de la natation sportive qui lui servira dans toutes les activités aquatiques qu’il voudra pratiquer.

N’hésitez pas à vous informer plus en détail sur les étapes vers le plaisir de l’eau pour votre enfant. Les vacances arrivent vite alors ne perdez pas de temps !

Mathias

MATHIAS

Assistant chef de produit & Maître-nageur sauveteur

CES CONSEILS PEUVENT VOUS INTÉRESSER

Conseil
jeux-aquatique-en-famille
Nabaiji vous donne plusieurs idées de jeux pour noyer l’ennui grâce à un peu d’eau et une bonne dose d’imagination !
Conseil
l-enfant-et-la-natation
Votre enfant aborde l’élément aquatique avec enthousiasme ? Il est peut-être temps pour lui d’apprendre à nager !

Commentaires utilisateurs

Soyez le premier à déposer un commentaire.

Déposer un commentaire
HAUT DE PAGE