3 ASTUCES POUR DONNER CONFIANCE À SON ENFANT À VÉLO

Les deux-roues et les enfants, c’est souvent une grande histoire d’amour. Mais une belle histoire qui ne démarre pas toujours spontanément…

number 1

Alors comment s’y prendre pour donner confiance à son enfant à vélo ?

S’il n’y avait qu’un principe à retenir, ce serait celui-là : il faut respecter le rythme de l’enfant. “Il faut absolument éviter de le mettre dans une situation qu’il ne maîtrise pas, explique Karine Roulin, psychomotricienne, cela risquerait de créer une insécurité, physique, mais pas seulement en provoquant une peur de ne pas y arriver.”

Dans le cadre d’un jeune enfant (2 ans environ) qui débute totalement l’apprentissage du vélo, la draisienne peut, ainsi, constituer une bonne solution. “Il peut commencer à l’utiliser en marchant simplement. Ce sera ensuite à lui de voir s’il a envie d’aller plus vite, de courir… et de constater qu’il peut même, pourquoi pas, pousser sur les jambes et lever les deux pieds en même temps.” poursuit la psychomotricienne. Cet apprentissage ressemble alors beaucoup à celui de la marche : personne ne décrète du jour au lendemain que l’enfant est prêt à marcher.

 

Quelques astuces, testées et approuvées par des moniteurs diplômés MCF (écoles de vélo Moniteurs Cyclistes Français) peuvent néanmoins se révéler être de réels coups de pouce pour cette phase parfois délicate :

number 2

Encourager les progrès

Sauf à posséder un talent inné pour le vélo, il y a de fortes chances pour que votre apprenti cycliste hésite… et tombe. Anticipez en lui faisant porter un casque (obligatoire pour les moins de 12 ans depuis mars 2017) et en évoluant sur des routes, des chemins avec peu de passage. Ainsi, tout sera réuni pour lui dire que oui, il est tombé, mais que ce n’est pas grave : il a tenu quelques secondes de plus, est allé quelques mètres plus loin, a roulé un peu plus droit…

number 3

Accepter d’entendre les peurs

“Je pourrais me faire mal…
– Oui, c’est vrai. Mais est-ce que tu t’es fait mal la dernière fois que tu es tombé ?”
Evidemment, vous vous serez assuré que ce n’était effectivement pas le cas, au risque d’être contre-productif… Mais en ne niant pas les craintes de l’enfant, en étant bienveillant, vous créez un climat de confiance. Après tout, mettez-vous à sa place, si vous aviez le vertige et que l’on vous répondait simplement “mais non, c’est rien”, est-ce que vous seriez convaincu ?

number 4

Relâcher la pression, créer des jeux

Même si vous pensez qu’à son âge, il devrait se débrouiller un peu mieux, aller plus vite… Dédramatisez. A la fin, tout le monde saura faire du vélo. Inventez des jeux pour lui apprendre à suivre une trajectoire, utilisez des plots pour créer des paysages… laissez libre court à votre imagination !

Enfin n’oubliez pas la règle d’or : respectez le rythme de votre enfant ! S’il n’a pas du tout envie de faire du vélo enfant, vous avez peu de chances d’arriver à quoi que ce soit… Parole de moniteur vélo.

Berangere Decathlon
Bérangère

Vélotaffeuse avertie. Runneuse en progression. Triathlète qui s’accroche. Apprentie yogi.
Kids friendly.

#TeamDecath

CES CONSEILS POURRAIENT VOUS INTÉRESSER

Conseil
Du vélo enfant premier âge au vélo pour les enfants de douze ans et plus, choisir un vélo enfant implique de concilier équilibre, apprentissage, taille, sécurité et confort.
Conseil
Quelle taille de vélo pour son enfant ?
La taille du vélo est déterminée par celle de votre enfant ainsi que par son âge. Afin de faciliter son apprentissage et son épanouissement lors de vos balades en famille, il est primordial que votre enfant évolue sur un vélo à sa taille.
Conseil
Vous portez votre enfant sur un siège-bébé  ? Votre petit sportif se déplace tout seul sur son deux-roues  ? Le casque vélo pour enfant est obligatoire pour les passagers comme pour les conducteurs  !
Conseil
L’apprentissage du vélo pour enfant passe par différentes phases: la maîtrise de l’équilibre, le pédalage et le freinage. L’enfant ne peut pas assimiler toutes ces étapes en même temps et l’équilibre est évidemment la première chose à acquérir.
Conseil
 LA DRAISIENNE, UN APPRENTISSAGE DU VÉLO ADAPTÉ À L'ENFANT
Votre enfant sait marcher ? Parfait, il va pouvoir faire du vélo ! Enfin presque… La première étape, ce sera à vous de la franchir : draisienne ou tricycle ? Que choisir entre un vélo sans pédales et un vélo à trois roues ?
Conseil
Vous avez envie de vous mettre au vélo ville ? Seul (petit problème) : vous habitez loin de vos destinations préférées ou de votre lieu de travail ? Découvrez comment combiner le vélo et les autres modes de transport urbains. Il est tout à fait possible de faire une partie de vos trajets à vélo et le reste en voiture, train, tramway, métro ou bus !

Commentaires utilisateurs

Soyez le premier à déposer un commentaire.

Déposer un commentaire
HAUT DE PAGE