10 RÈGLES D’OR POUR CIRCULER EN VILLE À VÉLO

Pour éviter tous les risques à vélo, apprenez à vous déplacer d’une manière responsable et respectueuse en milieu urbain.

number 1

VOIR ET ETRE VU, DE JOUR COMME DE NUIT

Pour assurer votre sécurité à vélo, il est primordial de voir et d’être vu par les autres usagers de la route. Des éclairages avant et arrière ainsi que des catadioptres sont obligatoires pour les vélos. Pour un maximum de visibilité, envisagez également de porter un gilet ou une veste réfléchissante lorsque vous circulez en deux-roues.

number 2

RESPECTER LES PANNEAUX DE SIGNALISATION ET LE CODE DE LA ROUTE

À vélo comme en voiture, le Code de la route régit la circulation. Vous êtes tenu de le respecter, tout comme les panneaux de signalisation. Ne prenez pas de mauvaises et dangereuses habitudes à vélo : il est interdit de rouler sur les trottoirs ou de circuler en sens interdit, par exemple. Vous devez également respecter les feux, les stops et tout autre panneau de signalisation. Depuis le 1er juillet 2015, les cyclistes ne peuvent plus utiliser des oreillettes, écouteurs et autres casques en roulant. L’amende prévue pour utiliser des écouteurs à vélo est de 135€.

number 3

SIGNALER LES CHANGEMENTS DE DIRECTION

Signalez tout changement de direction pour éviter de surprendre les autres usagers. Veillez qu’aucune voiture ne soit en train de vous dépasser si vous tournez à gauche. Tendez le bras et engagez-vous seulement si la voie est libre.

number 4

EVITER DE DEPASSER PAR LA DROITE

Eviter de dépasser par la droite un autre véhicule, même à un feu tricolore ou dans un embouteillage. Vous vous exposez à des risques, particulièrement lors d’un dépassement de bus ou de camion. Vous pouvez surprendre le conducteur et surtout, vous vous glissez dans l’angle mort de son véhicule. Si par mégarde, le conducteur se déporte légèrement ou s’il tourne à droite, il risque de ne pas vous voir et vous pouvez être renversé.

number 5

ÊTRE ATTENTIF AUX AUTRES USAGERS

Circuler en ville à vélo, c’est se déplacer en harmonie avec les véhicules et les autres usagers de la route. Soyez très attentifs aux mouvements des autres véhicules, que ce soit les voitures, les motos, les tramways et même, les vélos. Échanger un regard avec les conducteurs permet, par exemple, de mieux vous comprendre. Garder un œil sur les piétons aux passages cloutés est un réflexe à avoir. Vous serez prêt à freiner, si besoin !

MAINTENIR VOS DISTANCES DE SECURITE  

Comme en voiture, la sécurité naît en partie des bonnes habitudes. Aussi, gardez toujours une distance de quelques mètres avec le véhicule vous précédant. Surtout, maintenez une distance de sécurité (minimum 1 mètre) avec les voitures garées sur le bord de la chaussée. Vous évitez ainsi tout risque de vous retrouver face à une portière ouverte imprudemment.

PORTER UN CASQUE, ELEMENT DE PROTECTION INDISPENSABLE

Même si, pour le moment, le casque ne fait pas partie des équipements obligatoires à vélo, son port est toutefois fortement recommandé lors de tous déplacements en ville. N’hésitez pas : assurez votre propre sécurité et protégez-vous.

ATTACHER SON VELO ET EVITER LES RISQUES

Afin de lutter au mieux contre le vol de deux-roues, veillez à respecter quelques règles pour bien attacher votre vélo :

- accrochez votre vélo à un point fixe ;

- pour un stationnement prolongé, préférez un antivol de longue durée ;

- choisissez un endroit autorisant le stationnement de vélos ;

- attachez votre vélo même pour quelques minutes.

Attention : beaucoup de vélos sont équipés d’attaches rapides au niveau des roues et de la selle. Pensez à attacher également ces éléments-là ou optez pour un système de serrage classique.

 ADAPTER SA TENUE AUX CONDITIONS CLIMATIQUES

Pour un maximum de confort, adaptez votre tenue cycliste aux conditions climatiques du jour ! Par fortes chaleurs, ayez le réflexe d’utiliser des vêtements cyclistes légers et ultra-respirants.

Lorsque le froid pointe le bout de son nez, choisissez des vêtements chauds et confortables. Enfin, pour vous protéger de la pluie, optez pour une tenue vélo imperméable (ponchos et pantalons de pluie). Ne vous laissez pas décourager par le temps : choisir un équipement adapté suffit pour se déplacer « tout confort ».

ENTRETENIR ET VERIFIER REGULIEREMENT SON VELO

Un vélo nécessite quelques révisions et vérifications régulières. Les deux éléments primordiaux pour garantir votre sécurité sont les freins et les pneus. Vérifiez régulièrement l’état de vos freins (câbles effilochés, patins, tension des câbles) et de vos pneus (pression, état des pneus).

Maintenant que vous avez pris connaissance de ces quelques règles essentielles, vous être prêt à envisager la pratique régulière du vélo ville, été comme hiver !

CES CONSEILS POURRAIENT VOUS INTÉRESSER

Conseil
Le vélo à assistance électrique (VAE) est une solution économique et écologique, il permet de diminuer les efforts demandés par le vélo de ville commun et en finir avec les soucis de circulation en ville.
Conseil
Vous vous demandez si le vélo pliant est une mode passagère ou une véritable révolution de la bicyclette urbaine ? Vous aimeriez savoir quelles sont ses principales caractéristiques ? Suivez le guide et découvrez les 5 avantages majeurs de ce vélo de ville moderne et pratique !
Conseil
Le vélo est un moyen de transport urbain rapide, pratique et agréable pour aller au travail, faire les courses, ou simplement se balader. Se déplacer à vélo n’est pas dangereux, si l’on connait les risques potentiels et si on respecte les règles de circulation. Quels sont les réels dangers et comment les éviter ?
Conseil
Un décret publié par le gouvernement le 4 juillet 2015 instaure dans le Code de la Route de nouvelles dispositions en faveur des vélos et des piétons. Le vélo est de plus en plus reconnu comme un mode de transport à part entière, et le Code de la Route s’adapte donc aux utilisateurs des infrastructures routières. Rejoignez votre lieu de travail avec un vélo en toute sécurité… et en évitant d’enfreindre les nouvelles réglementations. Découvrez les nouveautés !
Conseil
Vélo de ville, VTC, vélo pliant, VTT, vélo route, VAE ou BMX… quel est le vélo le plus adapté aux déplacements urbains ? Pour vous aider à définir vos besoins et sélectionner votre vélo urbain, voici quelques explications sur les avantages de chaque monture selon leur utilisation !
Conseil
Vous avez envie de vous mettre au vélo ville ? Seul (petit problème) : vous habitez loin de vos destinations préférées ou de votre lieu de travail ? Découvrez comment combiner le vélo et les autres modes de transport urbains. Il est tout à fait possible de faire une partie de vos trajets à vélo et le reste en voiture, train, tramway, métro ou bus !
Conseil
Le vélotaf, comme son nom l’indique, consiste à se rendre en vélo sur son lieu de travail. Ses avantages sont multiples et intéressent de plus en plus de citadins. Pour pratiquer une activité physique régulière ou simplement pour aérer l’esprit avant et après le travail, le vélotaf s’avère idéal !
Conseil
L’éclairage de vélo a beaucoup évolué ces dernières années. Les améliorations dans les technologies de LED et de batterie ont permis de rendre les éclairages plus lumineux et puissants qu’auparavant. Comment choisir l’éclairage adapté à vos besoins spécifiques. Les éclairages sont conçus pour améliorer la visibilité du cycliste de jour comme de nuit, à l’avant ou à l’arrière à l’aide d’un éclairage LED ou à batterie rechargeable. Généralement, les accessoires de visibilité se clipse partout, sur le cycliste ou sur le vélo.

Commentaires utilisateurs

Soyez le premier à déposer un commentaire.

Déposer un commentaire
HAUT DE PAGE