Comment faire du paddle en mer ?

La pratique du stand up paddle en mer demande quelques précautions d'usage afin de connaître les bonnes pratiques pour naviguer en toute sécurité.

Comment faire du paddle en mer ?

En France, nous avons la chance d'avoir des kilomètres et des kilomètres de côtes pour pratiquer le paddle sur l'Océan Atlantique, la Mer Méditerranée ou la Manche. Nous avons d'ailleurs référencé les meilleurs spots de paddle français pour vous. 

Connaître les bases et usages du stand up paddle

Le paddle est un sport accessible à tou·te·s qui se pratique partout en France et toute l'année. Pour bien commencer, il vous suffit de connaître quelques principes de base et d'apprendre à maîtriser votre équilibre sur la planche. 

Spot de paddle : peut-on faire du SUP partout ?

De manière générale, vous pourrez vous mettre à l'eau sur n'importe quel plan d'eau. Attention tout de même aux réglementations spécifiques concernant certaines zones protégées sur lesquelles il est interdit de naviguer.

Si vous souhaitez faire de belles randonnées en paddle, notamment en mer, optez pour des plans d'eau lisse : sans vagues, sans vent et sans courants à remonter. La pratique du SUP surf, par exemple, demande de l'expérience, un bon équilibre et une connaissance du surf. Gardez en tête que le spot de paddle idéal est avant tout celui qui est adapté à votre niveau !

Comment faire du paddle en mer ?
Comment faire du paddle en mer ?

Comment choisir sa planche de paddle pour sortir en mer ?

Votre planche de SUP, qu'elle soit gonflable ou rigide, doit à la fois correspondre à l'usage dont vous allez en faire, à votre gabarit et à votre niveau de paddle.

Quel type de planche choisir ?

Il existe 5 différentes formes de paddles qui s'adaptent à différentes pratiques :
- Le paddle surf, une planche courte et maniable pour aller dans les vagues.
- Le paddle all-round, un SUP polyvalent qui permet également d'aller dans les vagues tout en restant stable si vous souhaitez l'utiliser en rando paddle.
- Le paddle balade, une planche à la forme plus longue qui lui donne une bonne stabilité pour de longues randonnées sur l'eau.
- Le modèle touring, entre le paddle ballade et le SUP race pour atteindre des vitesses de glisse supérieures tout en gardant une certaine stabilité.
- Le paddle race, un modèle long et étroit spécialement conçu pour la course de vitesse.

Pour pratiquer le paddle en mer, optez pour un paddle de surf si vous avez déjà un bon niveau pour pratiquer dans les vagues, un modèle all-round ou ballade si vous ne pratiquez que lorsque le plan d'eau est lisse. Si vous êtes débutant·e, les modèles all-round et balade sont les plus adaptés pour trouver votre équilibre facilement tout en vous initiant aux sensations du paddle.


Quelle taille de planche choisir ?

Selon votre taille et votre gabarit, nous vous conseillerons une planche de SUP plus ou moins longue et plus ou moins large. En effet, pour plus de stabilité les grand gabarits seront plus à l'aise sur une planche plus longue (10' et plus) et plus large (30" ou 32"). Les plus petits gabarits peuvent opter pour des modèles plus courts à partir de 8' et de 30".

Qu'en est-il du choix paddle rigide vs. paddle gonflable ? Les planches de paddle gonflables représentent plusieurs avantages : elles sont solides et résistantes tout en présentant moins de risques de choc qu'un paddle rigide. Et en plus, vous pourrez l'embarquer partout dans un grand sac à dos qui facilite le transport.

composer avec l'océan

L'océan et la mer sont des milieux naturels qui changent rapidement en fonction de la météo, des marées, du vent et de la houle. Pour naviguer en toute sécurité, nous vous donnons quelques conseils et règles de base afin d'éveiller vos sens pour "lire" le plan d'eau. 

La réglementation pour faire du paddle en mer

Les paddles de moins de 3,50m (11'6 pieds) sont considérés comme des engins de plage. À ce titre, vous devrez naviguer dans une bande côtière qui s'étend à 300 mètres maximum au-delà de la plage. Dans cette limite, le port de votre leash est obligatoire et le gilet d'aide à la flottabilité n'est pas obligatoire mais fortement conseillé (d'autant plus si vous n'êtes pas à l'aise dans l'eau).

Si vous possédez un paddle de plus de 3,50m avec plusieurs chambre à air, considéré comme une embarcation, vous pouvez aller au-delà de la bande des 300 mètres et jusqu'à 2 milles d'un abri. Dans ce cas le leash et le gilet d'aide à la flottabilité sont obligatoires. Vous devrez également avoir avec vous : un système lumineux étanche avec une autonomie de 6h, un système de remorquage : bout et accroche et d'un moyen de communication que vous pourrez garder au sec dans un sac étanche.

Comment faire du paddle en mer ?
Comment faire du paddle en mer ?

Quel équipement et gilet de sauvetage choisir en paddle

Pour passer du bon temps sur l'eau pensez à bien vous équiper en fonction de la météo et des conditions nautiques mais aussi en respectant la réglementation. Il est conseillé pour tous les pratiquant·e·s qui disposent d'un paddle de moins de 3,50m, considéré comme un "engin de plage", de se munir d'un gilet d'aide à la flottabilité ou d'un système de flottaison.

Connaître les vents, les marées et les courants

Comment rester en sécurité tout en s'amusant ? Pour pratiquer le paddle en mer armez-vous de quelques connaissances de base pour ne pas vous mettre en danger !

Les éléments ne sont pas toujours réunis pour avoir un plan d'eau parfaitement lisse, vous devrez composer avec le vent et les courants. Soyez attentif·ve à la direction du vent pour qu'il ne vous éloigne pas de la côte afin de rester à une distance raisonnable du bord. Tout comme les courants, vérifiez qu'ils ne vous mènent pas au large.
Pour connaître les vents et la direction de la houle il existe de nombreuses applications en ligne qui vous aideront dans la préparation de votre sortie comme Windguru.

Jetez aussi un oeil aux marées, vous éviterez les mauvaises surprises ! Certains spots sont impraticables à marée basse lorsque l'eau se retire et laisse apparaître des fonds vaseux ou rocheux. Vous trouverez les horaires des marées sur place au port ou poste de secours le plus proche, ou en ligne.

En été, si vous avez un doute sur les conditions de navigation, repliez-vous sur des plages surveillées ou sur des spots fréquentés par les paddlers. Sinon, prenez conseil auprès de pratiquant·e·s chevronné·e·s, d'un club ou de locaux·ales qui connaissent bien leur spot.

Comment faire du paddle en mer ?
Comment faire du paddle en mer ?

SUP surf : appréhender une vague

Pour pratiquer le SUP surf, apprenez d'abord a bien maîtriser votre planche sur des plans d'eau lisse. Position de vos pieds, équilibre, bien tenir sa pagaie et pagayer ... être parfaitement à l'aise avec les bases du paddle sera un avantage dans les vagues.

Ensuite, vous pourrez vous adonner aux plaisir de la glisse dans les vagues. Pour prendre une vague, gardez votre position initiale lorsque vous pagayez puis positionnez-vous avec un pied devant et un pied derrière une fois sur la vague.

Le SUP paddle a l'avantage d'être plus facile que le surf car vous n'aurez pas à apprendre à vous lever sur votre planche. Pour autant, n'oubliez pas les règles de priorité sur les vagues : le surfeur le plus à l'intérieur, c'est à dire le plus proche du point où déferle la vague, est prioritaire !

On se jette à l'eau ? 

on vous conseille aussi :