APPRENDRE À JONGLER ET À FABRIQUER SES BALLES DE JONGLAGE

Vous avez déjà épuisé un certain nombre d’idées pour occuper vos enfants mais, disons-nous tout, vous ne seriez pas contre quelques idées supplémentaires…? Ou vous avez toujours rêvé d’apprendre ? C’est le bon moment.

jongle

Vous ne savez pas comment faire ?
Et vous n’avez pas de matériel ?
Voilà de quoi apprendre aux plus grands (et à vous aussi) les techniques du jonglage à 3 balles, et de quoi amuser les plus petits avec un atelier de fabrication de balles.

Vous êtes arrivé·e ici parce que vous avez tapé “Comment jongler au football” ?Pas de panique, retrouvez tous nos conseils football juste ici :

1. Comment jongler ? Les mouvements de base

Une balle dans chaque main et… et quoi en fait ? Avant de jongler à trois balles, il vous faudra apprendre les mouvements de base. Par exemple avec la main droite, on fait un lancer droit, comme on peut le voir dans cette vidéo.

Apprendre les mouvements de base avec une balle | Jongler

Quelques explications : répétez plusieurs fois en essayant de garder le coude le long du corps, la main reste à sa place et ne va pas chercher la balle.Au moment où vous rattrapez la balle, vous amortissez la réception.Ensuite, faites la même chose avec la main gauche.Vous pouvez passer de main droite, tout droit, main gauche, tout droit.

Au début, suivez la balle des yeux, ça facilitera un peu la tâche. Répétez ces mouvements jusqu’à pouvoir les réaliser sans suivre la balle des yeux, en regardant simplement devant vous : c’est le signe que ces mouvements commencent à devenir automatiques.

Et après ? Tentez un lancer croisé de la main droite à la main gauche, la main s'arrête devant le nombril. Rassurez-vous, on vous montre ça dans la vidéo.

Petit à petit, il faudra fluidifier le mouvement. C’est bon pour vous ? Alors allez-y, vous pouvez lancer la balle ! Toujours pareil : continuez jusqu’à pouvoir réaliser ce geste sans suivre la balle des yeux.

Programme réalisé dans le cadre d’un mécénat avec l'ONG Sikana.

Avec le soutien de Decathlon, Sikana a développé une plateforme d'apprentissage universelle pour mieux accompagner les sportifs, écoles, associations et ONG désireuses de rendre le plaisir et les bienfaits du sport accessible à tous. Vous pouvez accéder librement à des dizaines de programmes digitaux et à des centaines de vidéos

2. Comment jongler avec deux balles ?

On démarre avec le même exercice que pour une balle : lancez droit. Ne bougez pas le haut du bras, c'est juste l'avant bras qui fait le mouvement.Ensuite un tout petit peu plus vite, lancez côté droit, lancez côté gauche, rattrapez côté droit, rattrapez côté gauche. Puis la même chose en commençant par le côté  gauche.Intégrez alors le mouvement de rotation qui permet de croiser les balles : d'abord la droite puis la gauche, changez ensuite, la gauche puis la droite.Le bon moment pour lancer la deuxième balle ? Quand la première balle a fini son ascension et va redescendre vers la main gauche.

Le regard se porte au début sur la balle que vous devez rattraper ; le mouvement de lancer demande moins d’attention. Comme dans le mouvement de base, vous saurez que cette étape est acquise quand vous n’aurez plus besoin de suivre des yeux une balle en particulier et que vous regarderez droit devant vous.

Jongler à deux balles | Jongler

3. Comment jongler avec trois balles ?

Pour jongler à trois balles, commencez par faire un lancer droit avec une balle, par exemple avec la main droite. Reprenez la technique vue dans le paragraphe des mouvements de base.Ensuite, toujours avec une seule balle, passer à un enchaînement main droite, tout droit, main gauche, tout droit.Et comme pour les techniques précédentes, suivre la balle des yeux au début, ça aide.Puis, place au lancer croisé de la main droite à la main gauche. Petit à petit, le mouvement sera plus fluide.

L’instant astuce

Jusqu’ici vous parveniez à garder un oeil sur chaque balle, mais à 3 balles, on regarde quoi ? Le mieux est encore de regarder devant soi.

Pour que ce soit plus simple, au début, ne lancez pas les balles trop haut, de manière à toutes les garder dans votre champ de vision. Pour que les mains sachent où se placer pour attraper les balles, la vision périphérique suffira.

4. Par quoi remplacer des balles de jonglage ?

Je vous entends d’ici “d’accord, mais je n’ai pas de balle jonglage : qu’est-ce qui pourrait faire l’affaire ?” Alors je vous ai sélectionné quelques idées, mais les vôtres seront les bienvenues dans les commentaires !

Un bon objet pour jongler doit être assez dense, facile à prendre en main et à rattraper. Oubliez donc les balles de tennis en mousse, ou les balles de ping pong : trop légères, elles seront difficiles à attraper.

Bien sûr, au début, oubliez aussi les bouchons (en liège ou en plastique), les gobelets en plastique, les verres en cristal et les tronçonneuses (enfin, gardez ça pour plus tard). 

apprendre à jongler avec des pommes

Autre caractéristique importante : la trajectoire doit être prévisible. Les objets asymétriques sont donc à éviter : pas de stylos, de bouteilles (vides ou pleines), ou même de rouleau de papier toilette. Bien sûr, pour débuter, prenez 3 objets semblables. Je vous promets qu’après quelques entraînements, vous pourrez diversifier ces objets, et un jour, vous pourrez même jongler avec des oeufs ! … Mais au-dessus d’une poêle, pour éviter de gâcher. 

Enfin, prenez quelque chose de robuste. Les fruits peuvent être une excellente option : pommes, oranges, clémentines… en fonction de la taille des mains du jongleur néophyte. 

En dehors des fruits, alors, quelles options ? Eh bien, de vraies balles de tennis iront très bien. L’idéal, ce serait encore des balles de squash, ça fera moins de bruit en retombant et leur taille est plus adaptée aux mains des enfants. 

L’instant astuce

D’ailleurs, en parlant de tomber, voici une astuce peu connue : pensez à vous placer, ou à conseiller à vos enfants de se placer, au dessus d’un lit, d’un canapé, d’une table. Eh oui, ainsi, ce qui tombe reste à portée de main ; apprendre à jongler, ça met les nerfs à rude épreuve, pas la peine d’en rajouter.

Et il y a un autre bénéfice : quand on apprend à jongler, on a quelques difficultés à bien lancer droit, et on a tendance à lancer un peu devant soi.

Résultat : on se retrouve à courir après ses balles, oui, littéralement. Croyez-moi, c’est beaucoup plus difficile de courir après ses balles quand on est bloqué par un lit ou une table. Accessoirement, ça nous apprend aussi à mieux lancer droit.